Décision de justice attendue ce mercredi pour les Albanais de l'autopont de Perrache

Décision de justice attendue ce mercredi pour les Albanais de l'autopont de Perrache
LyonMag

L'expulsion des 300 Albanais vivant depuis cet été sous le pont Kitchener est demandée par le Grand Lyon.

Mais le tribunal doit d'abord décider à 14h à qui appartient le terrain, le Grand Lyon ou l'Etat, puisqu'il est placé sous une autoroute.

Depuis juillet dernier, ces 300 Albanais vivent sous le pont Kitchener dans des conditions d'hygiène déplorables. Un agent du Grand Lyon qui travaillait dans le secteur a attrapé la gale.

On a appris mardi que ces personnes pourraient être hébergées à Oullins cet hiver. Un terrain du Grand Lyon, situé près du futur terminus de la ligne B du métro, sera réquisitionné. Des préfabriqués y seront installés.

De son côté, le maire UMP d'Oullins, François-Noël Buffet s'est dit furieux de la manière avec laquelle a été prise cette décision, à son insu. Il a assuré vouloir user de tous les "moyens juridiques" à sa disposition pour empêcher l'arrivée des familles.

Tags :

albanais

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
ekosovo le 23/10/2013 à 14:11

Je ne trouve pas sa juste et c'est juste ce que je vais vous dire essayer d'avoir la conscience tranquille au moins une fois dans votre vie les albanais meritent de rester en france.
Ils ne vous ont rien fait a ce que je sache.

Signaler Répondre

avatar
bisounours le 23/10/2013 à 13:59

MME Buffet vit ou pense comme 10% des français(seulement et heureusement) dans le monde des bisounours:croire que notre pays est suffisamment riche pour accueillir la misère du monde (il y a plus de 4 milliards de pauvres dans le monde!!!!! et au moins 5 millions rien qu'en France.
Déjà que les élus de l'Etat n'ont jamais rien fait pour égler ce problème qui s'étend ,il faut en que des personnes déconnectés de la réalité pour en rajouter comme quelques lycéens ou autres bobos qui veulent voir revenir la nouvelle marianne Kosovar

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.