Voitures brûlées : Vénissieux reste sous haute surveillance policière

Voitures brûlées : Vénissieux reste sous haute surveillance policière
Photo d'illustration - LyonMag

Depuis les échauffourées de ce week-end, des dizaines de véhicules ont été incendiées dans la commune du Grand Lyon.

Selon le Progrès, cinq voitures ont encore brûlé dans la nuit de dimanche à lundi, entraînant l'interpellation de deux jeunes de 19 et 20 ans dans la matinée. Du coup, les Minguettes comptaient encore lundi soir moins d'une centaine de CRS déployés pour maintenir le calme.

Pour rappel, des heurts avaient éclaté après un grave accident de la route entre une voiture et une moto. Le conducteur du deux-roues est dans le coma. Une importante bagarre s'était produite entre les familles des deux victimes. Une information judiciaire pour blessures involontaires a d'ailleurs été ouverte.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
RB le 29/10/2013 à 12:06

Deux interpellations seulement ??

Les policiers doivent avoir surement des ordres leur hiérarchie, pour tourner la tête...
L'article ne fait pas mention de leur passage éventuel devant la justice, pourquoi ?

Enfin que demander de plus, à la république socialiste souhaitée par 51% de crétins à la vue basse !

Ces électeurs en ont pour leurs bulletins de vote !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.