Le Grand Lyon débloque 3,7 millions d'euros pour finir son plan modes doux

"On a atteint nos objectifs mais on va continuer". Ce lundi, Gilles Vesco s'est félicité des résultats de son mandat de vice-président en charge des Déplacements. Gérard Collomb lui avait demandé de réaliser 520 kilomètres de pistes cyclables. Gilles Vesco en a fait 525km, et même 10 de plus qui verront prochainement le jour (nouveau tube sous la Croix-Rousse, pont Raymond-Barre...).

En marge du conseil communautaire, il a annoncé que 3,7 millions d'euros seraient débloqués pour répondre à la hausse du nombre d'utilisateurs de vélo (+150% depuis 2004) et créer de la voirie puis l'entretenir. Le Grand Lyon veut atteindre les 5% de part modale vélo l'an prochain, et même les 7,5 d'ici 2020.
1200 places de stationnement vélo seront également proposées en 2015 contre un abonnement annuel de 35 euros. Un service qui sera également disponible avec sa carte Técély chargée.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Pascal MERLIN le 19/11/2013 à 10:47

Il ne faut pas oublier les piétons ! C'est aussi un mode de déplacement doux.

Signaler Répondre

avatar
WAalain le 19/11/2013 à 10:24

Bravo, cela va dans le bon sens !

Il est enfin temps de comprendre que le vélo est l'avenir de la ville. Des pays comme l'Allemagne, Pays-Bas, Finlande ou Belgique l'on compris depuis longtemps.
La France ne fait que rattraper son retard dans le domaine.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.