Michèle Picard demande à Montebourg d'intervenir dans le dossier de la SITL

La maire de Vénissieux, Michèle Picard, a adressé un courrier au ministre du redressement productif pour l'alerter de la situation de la SITL. Cette dernière a été saisie par des salariés vénissians de la société d'innovation et de technologie de Lyon. La SITL, qui sous-traite la fabrication de machines à lever pour le groupe FagorBrandt afin de financer la production de véhicules utilitaires électrique, est menacée par le dépôt de bilan du groupe FagorBrandt. Michèle Picard demande à Arnaud Montebourg d'intervenir dans ce dossier pour sauver « le dernier grand site industriel lyonnais qui possède un savoir-faire au niveau de l'électroménager de près de 60 ans. » Selon elle, la sauvegarde de l'entreprise passe par un redémarrage rapide de l'activité lave-linge : « Face à la désindustrialisation de la France qui ne cesse de progresser depuis ces trente dernières années, l'Etat doit prendre toutes les mesures nécessaires pour sauvegarder ces branches historiques de l'électroménager, préserver les emplois et assurer la pérennité du site ».A noter que les salariés prévoient à nouveau de manifester jeudi matin entre leur entreprise de l'avenue Challemel Lacour et la mairie du 7e arrondissement où une délégation sera reçue.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Alex le 20/11/2013 à 14:34

Si seulement elle pouvait être entendu.
Après la qualification des bleus on peut croire au miracle !!!
Comme quoi si tout le monde met du sien on y croire.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.