Voitures brûlées et interpellations : un Nouvel An plus calme dans le Rhône

Voitures brûlées et interpellations : un Nouvel An plus calme dans le Rhône
Photo d'illustration - LyonMag

Le réveillon de la Saint-Sylvestre, faisant la jonction entre 2013 et 2014 a été plus calme que celle de l'année dernière.

Selon la préfecture du Rhône, 46 personnes ont été placées en garde à vue contre 20 le 1er janvier 2013. Neuf personnes ont été interpellées pour des violences urbaines.

Sur l'ensemble du département, 600 policiers et militaires étaient déployés pour cette nuit traditionnellement agitée. Les forces de l'ordre ont du faire face à deux caillassages, mais aucun incident grave n'a été signalé. Deux fonctionnaires ont tout de même été blessés alors qu'ils interpellaient plusieurs personnes qui étaient en train d'escalader un échafaudage dans le 3e arrondissement de Lyon. Ils se sont vu prescrire deux et dix jours d'interruption temporaire de travail.

Du côté des voitures brulées, la préfecture ne donne toujours pas de chiffres officiels mais selon le Progrès, au moins une vingtaine de véhicules auraient été incendiées, en particulier en banlieue lyonnaise. On n'est toutefois pas loin des chiffres de l'an dernier qui comptabilisaient une quarantaine de voitures calcinées.

Enfin sur la route, une quinzaine de personnes auraient été contrôlées avec un taux d'alcoolémie positif. Aucun accident mortel sur les routes départementales n'est à déplorer.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
dan le 24/01/2014 à 14:04

" Deux fonctionnaires ont tout de même été blessés alors qu'ils interpellaient plusieurs personnes qui étaient en train d'escalader un échafaudage dans le 3e arrondissement de Lyon. Ils se sont vu prescrire deux et dix jours d'interruption temporaire de travail."

J'ai fait parti des interpellés , mais je ne suis pas monté sur l'échafaudage . C'est la Bac qui est venu et je peux clairement dire qu'ils m'ont massacrés ( clavicule cassé et trauma crânien ) frappé au visage a coup de matraque alors que j'étais au sol et les suppliait d'arrêtés et tous ça pour rien ( j'ai des témoins ) Je suis donc en arrêt jusqu'en Avril , je vais poter plaintes mais ont m'a bien dit que c'était peine perdu ... je recherche des témoins . Merci

Signaler Répondre

avatar
Fabienne T. le 03/01/2014 à 21:55

Faux, les chiffres fournis sont à X par 2,5 !!!

Signaler Répondre

avatar
sam le 03/01/2014 à 08:12

2014 censure toujours presente sur lyon mag

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.