Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Signature dans le Rhône du premier prêt à l’industrialisation des projets de recherche et développement

La société K-Plan de Villeurbanne, spécialisée dans la création de matériel biomédicaux innovants vient de bénéficier du premier « prêt à l'industrialisation des projets de recherche et développement ». Un prêt bonifié de 500 000 euros. Il faut savoir que le Gouvernement a décidé de dédier 100 millions d'euros de prêts aux PME engagées dans un projet de Recherche et Développement. Ces prêts à l'industrialisation des projets de Recherche et Développement sont distribués par BPI France pour le compte de l'Etat, dans le cadre du Programme des «investissements d'avenir». Ces prêts compris entre 500 000 et 5 millions d'euros permettent de financer la phase de lancement industriel et commercial d'une innovation développée dans le cadre des pôles de compétitivité. La société K-Plan, PME lyonnaise créée en 2007, qui compte 7 personnes, espère gagner de nouveaux marchés à l'international grâce au développement de son produit phare, le «K-Lmp Lab», un laboratoire de microbiologie mobile. L'enjeu est de développer de nouveaux outils légers, robustes et facilement transportables tout en permettant le diagnostic des pathologies, l'évaluation de la croissance des pathogènes et le dosage des médicaments. Le PIPC permettra donc à l'entreprise K-Plan d'effectuer les investissements nécessaires pour jouer un rôle de leader dans le domaine de la biologie de terrain, et au-delà, dans l'action humanitaire. Dans un communiqué, Jean-François Carenco, préfet de la Région Rhône-Alpes, se réjouit « du dynamisme des entreprises, des laboratoires et des pôles de compétitivité de la région. Rhône-Alpes se distingue une fois de plus comme une région en pointe dans l'innovation. »


Commentaires 1

Déposé le 03/01/2014 à 22h14  
Par VAUDAIS Citer

quelle incohérence de taille :

- l'Etat PRETE 500 000 euros remboursables puisque c'est un prêt à une SOCIETE qui fait de la recherche et développement pour enrichir l'industrie française
- l'Etat DONNE (gratos) 20 MLILLIONS D'EUROS à une société commerciale cotée en bourse, pour non pas des créations d'emplois puisque c'est un transfert de LYON SUD vers LYON NORD-EST, pour des activités immobilières spéculatives de loisirs ....
+ 300 millions de travaux qui sont dédiés pour cette activité et n'ont aucune utilité pour les autochtones, donc inutiles pour l'intérêt général, qui anéantissent 100 hectares de terres agricoles pour les remplacer par du macadam
+ un terrain bradé de 50. hectares afin de faire réaliser par le copain les plus-values qui auront dû enrichir les contribuables, puisque le terrain vaut 10 fois plus que facturé, et qu'en plus on l'équipe gratos d'un embranchement fer sur site - et ce, sans aucune condition de retour à meilleure fortune de la part de l'acquéreur - et sans consulter officiellement (ayant même renoncé à le faire) la population

UNE HONTE ! c'est cela de la politique ?
celle des copains oui, pas celle de la démocratie

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.