Un mois de novembre maussade pour l'hôtellerie lyonnaise

Un mois de novembre maussade pour l'hôtellerie lyonnaise

La profession a noté un recul de 14,9% de son activité au mois de novembre 2013 par rapport à la même période en 2012. Cette baisse s'expliquerait par l'absence des salons biennaux Pollutec et Aqualie. Dans tous les secteurs confondus, le taux d'occupation a diminué de 5% et les prix moyens de 10,3%.
A noter toutefois que le salon Solutrans a néanmoins boosté les performances journalières du 19 au 23 novembre 2013 avec une fréquentation toutes catégories confondues supérieure à 90%.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.