Georges Fenech dénonce "l'amateurisme du ministère de l'Intérieur" dans l'affaire Dieudonné

Georges Fenech dénonce "l'amateurisme du ministère de l'Intérieur" dans l'affaire Dieudonné
Georges Fenech - LyonMag

Alors que le tribunal administratif de Nantes a annulé ce jeudi l'arrêté préfectoral interdisant à l'humoriste de se produire sur la scène du Zénith, le député UMP et ancien juge d'instruction s'en est pris à Manuel Valls.

Selon Georges Fenech, "l'amateurisme du ministère de l'Intérieur a été sanctionné par la justice administrative. La nécessaire vigilance et condamnation de toute attitude, parole ou geste raciste ou antisémite doit s'exercer dans le strict respect de l'Etat de droit".
Georges Fenech, lancé dans la campagne municipale lyonnais aux côtés de Michel Havard, voit également dans le camouflet du jour et après "l'affaire Leonarda", une nouvelle preuve de l'affaiblissement de "l'autorité de l'Etat, déjà mise à mal dans la lutte contre la violence et l'insécurité".

Tags :

dieudonne

fenech

16 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
anselmo le 11/01/2014 à 15:28

ON ARRETE D,ECRIRE DES GROSSES CO.......IES!!!!
Tout le monde sait que le pouvoir réussit toujours à avoir le dernier mot et s'arrange avec la justice .
Le plus grave pour moi, c'est qui'il s'arrange avec la meme impunité avec LA LIBERTE D'EXPRESSION!!!
Coluche, le Luron et bien d'autres doivent se retourner dans leurs tombes;

Signaler Répondre

avatar
Jean le 11/01/2014 à 14:17
Romain a écrit le 09/01/2014 à 19h27

La droite lyonnaise l'a échappé belle avec Fenech.
Son amateurisme des connaissances judiciaires vient d'être démontré par le Conseil d'Etat qui a interdit le spectacle de Dieudonné.
Encore une occasion de se taire de perdue.

500 euros par mois d'argent public pour venir insulter les opposants politique sur des forum de presse lyonnaise, voilà un exemple flagrant de la décadence de notre République.

Signaler Répondre

avatar
sacré lui le 11/01/2014 à 13:25

Et maintenant, il dit quoi Fenech? Mort de rire, c'est qui l'amateur?

Signaler Répondre

avatar
trollduhuitieme le 11/01/2014 à 12:02

Fenech, soutient indéfectible de l'extrême droite, homophobe, soutient de dieudonné.

Il se ridiculise tout seul.
Mauvais perdant, mauvais député, carriériste, il ne représente que le néant et l'inutile

Signaler Répondre

avatar
oyez ceci le 10/01/2014 à 21:16

quand on parle d'honneteté et d'intégrité, encore faut il savoir de quoi on parle :

c'est tout frais
http://www.mediapart.fr/journal/france/100114/valls-est-pris-dans-un-conflit-dinterets-dans-lamenagement-devry

Signaler Répondre

avatar
mdmdegiv le 10/01/2014 à 19:53

Il parle beaucoup Mr Feneck. On devrait lui envoyez Valls il commence a troublée l'ordre public et morale.

Signaler Répondre

avatar
Joemon le 10/01/2014 à 13:34

Avant de tirer, Mr Fenech il faut attendre la fin des procédures car maintenant l'amateur c'est vous!!!

Signaler Répondre

avatar
basse1 le 10/01/2014 à 12:01

Pour rappel, Fenech a été premier juge d'instruction... Je pense qu'il sait de quoi il parle. Il a même instruit l'affaire du financement illégal de la fédération PS du Rhône dans laquelle Collombssss a été inquiété....

Signaler Répondre

avatar
stardust le 10/01/2014 à 10:37
Sympathisant Socialiste a écrit le 10/01/2014 à 08h54

Les origines franquistes de Valls remontent à la surface.
Il faut que Valls comprennent que nous sommes en République française.

Chut .......

Attention ça va Valser :)

Signaler Répondre

avatar
Sympathisant Socialiste le 10/01/2014 à 08:54

Les origines franquistes de Valls remontent à la surface.
Il faut que Valls comprennent que nous sommes en République française.

Signaler Répondre

avatar
un citoyen conscient du fléeau le 10/01/2014 à 00:12
Romain a écrit le 09/01/2014 à 19h27

La droite lyonnaise l'a échappé belle avec Fenech.
Son amateurisme des connaissances judiciaires vient d'être démontré par le Conseil d'Etat qui a interdit le spectacle de Dieudonné.
Encore une occasion de se taire de perdue.

ce n'es pas fini
cette instance (incroyable un seul juge qui rend une affaire définitive en une heure et demie, en skouizant le conseil de défense de l'intéressé) ne pourra pas prospérer devant la cour européenne

et de toute façon, il ne s'agit que du référé de cette affaire qui traite l'urgence, le fond va suivre

En tout cas, on voit la main mise du ministre de l'intérieur qui fait de l'extérieur son piédestal pour ses ambitions pesonnelles visibles comme le nez au milieu de la figure

où est TAUBIRA, n'était ce pas pllutôt de son ressort ?

Je vous le dis, l'actuel ministre de l'intérieur a un regard qui me fait penser à ceux qui paradaient dans notre pays après l'avoir envahi il y a 60 ans ? - n'étaient ils pas "national socialistes" ???

Signaler Répondre

avatar
un bien voyant le 10/01/2014 à 00:06

c'est l'amateurisme ajouté au parti pris jusqu'aboutisme

et le besoin frénétique de se mettre en scène pour 2017

Signaler Répondre

avatar
Quenouille le 09/01/2014 à 22:19

Wals dispose d'une milice efficace

Signaler Répondre

avatar
liberté égalité fraternité le 09/01/2014 à 20:24

je ne suis pas d'accord avec Dieudonné

mais , ne sommes nous pas en République depuis 1789!!!!

A quand la DICTATURE?

Signaler Répondre

avatar
Romain le 09/01/2014 à 19:27

La droite lyonnaise l'a échappé belle avec Fenech.
Son amateurisme des connaissances judiciaires vient d'être démontré par le Conseil d'Etat qui a interdit le spectacle de Dieudonné.
Encore une occasion de se taire de perdue.

Signaler Répondre

avatar
anselmo le 09/01/2014 à 18:53

Georges Fenech a raison !!! C"est plus qu'un camouflet pour le ministre de l'intérieur, c'est un rappel sérieux et responsable des. vraies .valeurs de la république ,dont les socialistes se veulent les seuls détenteurs ... En premier LA LIBERTE . Le pouvoir socialiste deviendrait il aussi dictatorial !!!Je note au passage la solidarité bien pensante de certains dirigeants de l"UMP . De quoi vous dégoùter de
militer avec conviction pour ce parti!!! Ce n'est pas honnête
d être à ce point préoccupé par le politiquement correcte ;

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.