Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Lyon-Turin : les opposants vont déclarer la guerre judiciaire au projet

A quelques mois du début du chantier de la ligne Lyon-Turin, les opposants ne baissent pas les bras. Le Parisien accorde ce mardi une longue enquête à ce dossier ouvert il y a maintenant près de vingt ans. Alors qu'un sommet franco-italien a acté en décembre le calendrier du chantier, les militants anti Lyon-Turin prépare la riposte. Plusieurs recours seraient en préparation selon le quotidien. Le premier devant le Conseil d'Etat devrait être déposé dans la semaine par plus d'un millier de personnes, après le rejet d'un recours gracieux auprès du Premier ministre. Une action qui demande l'annulation de l'enquête publique et de la déclaration d'utilité à propos du tronçon entre Lyon et Saint-Jean-de-Maurienne suite à des soupçons de conflit d'intérêt. En cause notamment des doutes autour de Philippe Gamen, un commissaire-enquêteur sur l'enquête publique mais qui est aussi à la tête du Conservatoire d'espaces naturels de Savoie, une association soutenue financièrement par la société Lyon Turin Ferroviaire. Un membre de sa famille, Guy Gamen, maire des Marches est aussi signataire d'une pétition en faveur de la construction de la ligne ferroviaire. Autre recours déposé par les opposants au Lyon-Turin, une plainte contre X pour pratiques douteuses transmise récemment au procureur de la République de Chambéry. Elle porte sur l'appel d'offres relative à la galerie de reconnaissance de neuf kilomètres qui doit être creusée prochainement et publiée par la société Lyon Turin Ferroviaire. Enfin, le Parisien-Aujourd'hui en France pointent le problème du coût du tunnel. Un problème soulevé par les opposants. Selon eux, le coût du tunnel aurait varié entre mars et septembre 2012, passant d'un peu moins de dix milliards d'euros à 8,5 milliards. Une différence expliquée par la société Lyon Turin Ferroviaire, précisant qu'un des tunnels prévus initialement n'était plus pris en compte dans le tracé et qu'il sera réalisé plus tard. Le Lyon-Turin doit voir le jour entre 2025 et 2030, pour un coût total estimé à 25 milliards d'euros.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.