Réforme territoriale : quel avenir pour la région Rhône-Alpes ?

Réforme territoriale : quel avenir pour la région Rhône-Alpes ?

François Hollande l'a annoncé lors de sa grande conférence de presse de rentrée, il pourrait y avoir du changement du côté de nos régions. Une redivision du territoire est envisagée avec la suppression de plusieurs régions. Selon Thierry Mandon, porte-parole du groupe PS à l'Assemblée nationale, il ne pourrait qu'une quinzaine contre les 22 existantes aujourd'hui.
La région Rhône-Alpes pourrait donc subir quelques changements, bien qu'aucune suppression ne soit envisagée. Déjà en 2009, Edouard Balladur proposait de réduire le nombre de région. Dans son rapport, les régions Auvergne et Rhône-Alpes fusionnaient. A l'époque Jean-Jack Queyranne avait estimé qu'une "région qui fait le quart de la France, ça n'a pas de sens".
C'est le conseil de la simplification créé par François Hollande qui est chargé de réfléchir à cette proposition.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Fanfan le 17/01/2014 à 15:01

Sujet piraté sur la page Facebook de Mme NACHURY: Le gouvernement et la majorité parlementaire sont contre le cumul des mandats et pour la parité, sauf à Lyon !
En 2e lecture du projet de loi "métropoles" à l'Assemblée nationale, mon amendement sur la parité de l'exécutif de la future métropole - pourtant non souhaitée par la majorité de gauche - a été retenu. Celui s'opposant au cumul des présidences des exécutifs de plusieurs collectivités (commune et métropole) a été rejeté.

Mon Commentaire: Qui accordera la dérogation pour obtenir un pécule financier cumulé grâce aux dons du contribuable ???? Conseil Général??? Conseil Municipal???? Y'aura t-il des Commissions Consultatives Paritaires Départementales ou Municipales??? CCPD et CCPM: c'est pas un truc de math moderne qu'on apprenait en 6ème?????

Explication sur le propos: Quand on veut garder un enfant en plus quelques minutes , on fait une dérogation au Conseil Général ! (Assistante Maternelle Agréée)
Je vous laisse deviner la réponse si les élu(e)s demandaient des dérogations pour cumuler les mandats.

Signaler Répondre

avatar
étatd'esprit le 17/01/2014 à 13:48

L'intention est louable,les résultats seront attendus mais on peut être sceptique sur les actes d'une réforme de grande ampleur qui a fait reculer déjà De Gaulle en son temps lors d'un référendum sur la régionalisation/
Depuis 40 ans ,les politiques arrivent facilement à créer des structures et son millefeuille plutôt que supprimer:le "toujours plus" est un état d'esprit français qu'il sera difficile à faire bouger

Signaler Répondre

avatar
gaulois le 17/01/2014 à 13:18

Les abus continueront a grande echelle

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.