Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Zahia et Benzema - Montage DR

Affaire Zahia : Benzema et Ribéry jugés à partir de ce lundi

Zahia et Benzema - Montage DR

Le scandale avait éclaté juste avant la Coupe du monde 2010 pourtant le procès de l'affaire Zahia n'a toujours pas eu lieu.

Renvoyé pour une question de procédure le 18 juin 2013, il va finalement s'ouvrir ce lundi.
Dans un arrêt rendu le 21 aout, la Cour de Cassation a finalement rejeté la question prioritaire de constitutionnalité (QPC) déposée par leur avocat, Me Carlo Alberto Brusa.

Dans ce dossier, l'ancien joueur de l'OL et son compatriote Franck Ribery sont accusés d'avoir eu des relations sexuelles tarifées avec l'ancienne escort-girl alors qu'elle était encore mineure. Le joueur du Bayern Munich aurait eu recours à ses services à plusieurs reprises, notamment dans un hôtel de la ville bavaroise. Des soirées durant lesquelles son beau-frère, mis en cause également, aurait participé.
Benzema, quant à lui, aurait rémunéré la jeune femme pour une relation dans un hôtel parisien après la cérémonie des Oscars du football, en 2008.

Dans cette affaire, les deux footballeurs n'ont pas adopté la même ligne de défense. Le premier affirme qu'il ne connaissait pas l'âge de Zahia alors que le second nie la relation sexuelle en elle-même. Ribery a même affirmé, durant l'enquête, qu'il n'avait pas versé 700 euros pour obtenir ses faveurs et qu'il ne savait pas qu'il s'agissait d'une prostituée.

De son côté, la call-girl a expliqué avoir menti sur son âge, soutenant qu'"ils ne savaient pas du tout". "J'ai toujours fait plus vieille que mon âge et, quand j'ai compris que je plaisais aux hommes, je me suis dit: "Pourquoi ne pas en profiter"" a-t-elle ajouté dans Paris-Match pour justifier ses motivations.

Après s'être constituée partie civile pour avoir accès aux différents éléments du dossier, elle s'était rétractée. Le jour de l'audience elle était d'ailleurs absente, de même que Ribery et Benzema, représentés par leur avocat. Les deux joueurs et le beau-frère de Franck Ribery encourent trois ans de prison et 45 000 euros d'amende.
En parallèle, cinq autres personnes doivent comparaitre pour proxénétisme aggravé. A l'époque, elles gravitaient toutes autour du Zaman Café, un cabaret oriental situé à proximité des Champs-Elysées. L'établissement, qui a fait l'objet d'une fermeture administrative, attirait de nombreuses prostituées et avait éveillé les soupçons des policiers. Le procès devrait s'ouvrir en l'absence du natif de Bron.



Tags : benzema | zahia |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.