IVG : Pascale Crozon déçue par "les attaques réactionnaires" de l'UMP

IVG : Pascale Crozon déçue par "les attaques réactionnaires" de l'UMP

La députée PS du Rhône a participé ces derniers jours aux débats de l'Assemblée Nationale autour de l'interruption volontaire de grossesse. Et Pascale Crozon a regretté "les attaques réactionnaires" de l'opposition, rapportant avoir entendu "qu'il est aussi simple d'avorter que de prendre une aspirine ou que l'interdiction du suicide justifiait qu'il n'y ait pas de droit à disposer librement de son corps".
"Si je me félicite du consensus qu'exprime finalement ce vote, je ne peux que regretter les polémiques irresponsables que l'UMP a pris le risque de raviver, dans le seul but de flatter les groupuscules les plus réactionnaires à quelques semaines d'élections", conclut Crozon.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.