Rhône-Alpes : vers une pénurie des places en maison de retraite ?

Rhône-Alpes : vers une pénurie des places en maison de retraite ?
Photo d'illustration - LyonMag

D'ici 2040, il y aura sept millions de personnes de plus de 80 ans en France, soit 94% de plus qu'aujourd'hui.

Certes, les progrès de la médecine permettent l'allongement de la durée de vie, mais augmentent aussi le nombre de personnes dépendantes dans les prochaines années.
L'organisme Cap Retraite dresse un portrait sans appel du besoin en maisons de retraite médicalisées en France. Et dans la région Rhône-Alpes "tous les voyants sont au rouge", explique l'étude parlant "d'un déséquilibre à tous les niveaux : demande très forte et en hausse, offre insuffisante et inadaptée". En moyenne, 16 lits sont disponibles en Ehpad pour 100 personnes de 80 ans et plus en Rhône-Alpes, un chiffre conforme à la moyenne nationale, mais qui descend à 13 lits dans le département du Rhône. Un chiffre insuffisant au regard de l'augmentation du nombre de personnes âgées dans les années à venir.

Selon Cap Retraite, la politique de prise en charge des personnes âgées dépendantes doit devenir une priorité, Rhône-Alpes étant la région qui doit créer le plus de lits d'ici 2040. L'organisme chiffrant à 55 689 lits nécessaires pour palier les besoins puisque la région est la deuxième de France la plus peuplée par les 80 ans et plus.

Autre point noir, le tarif d'hébergement dans un Ehpad évalué à 2013 euros dans le Rhône, soit 112% des ressources mensuelles d'un foyer de retraités. La région, elle reste dans la moyenne nationale avec un coût de 1769 euros pour une place en Ehpad, soit 107% des revenus mensuels des rhônalpins.
Outre la création de lits supplémentaires, l'organisme Cap Retraite préconise de s'éloigner géographiquement et de placer leurs proches vers une structure située dans un département limitrophe. Par exemple, dans la région, le coût moyen d'hébergement descend à 1769 euros dans l'Ain ou dans l'Isère, voire même jusqu'à 1464 euros dans la Loire.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Gusto le 08/03/2014 à 21:56

UFC Que Choisir épingle Cap Retraite dans son édition du 6 mars 2014. ! Après 60 millions de consommateurs, c'est au tour de l'UFC d'épingler la société Cap Retraite (société spécialisée dans le placement des personnes âgées dans les maisons de retraite). L'étude de Cap Retraite , société qui sous traite le placement des personnes âgées en France, à une société (call Center) en Israël , est mise en cause par l'une des principale association de consommateurs en France. Il serait bien , messieurs les journalistes, de nous proposer un reportage complet sur cette société Cap Retraite ... Je suis certain que cela intéresserait vos lecteurs !

Signaler Répondre

avatar
melanie01 le 17/02/2014 à 14:07

Après plusieurs recherches je suis tombée sur l’étude de cap retraite, qui est disponible sur http://www.capretraite.fr/observatoire/etude.pdf !!
La situation est alarmante mais pas que pour la région lyonnaise, elle l'est sur toute la France !!

Signaler Répondre

avatar
emmaBel le 15/02/2014 à 11:36

Cet article est vraiment alarmant pour la région lyonnaise, devant ce tableau noir sur le plan quantitatif, heureusement qu'il existe des initiatives de qualité dans les maisons de retraite Ehpad de Lyon, comme les référence le site http://www.ehpadeo.org/ehpad-lyon , cela redonne du moral de voir que certaines personnes prennent à coeur leur métier auprès de nos aînés.

Signaler Répondre

avatar
Raymond Caillou le 13/02/2014 à 19:32

a Cumulus Planchus
Connaissez vous une autre ville qui a autant investit pour ses Etablissements pour personnes âgées dépendantes, malgré quelques années de blocages due à une ministre pas de gauche, ni écolo d'ailleurs
Pour le coup renseignez vous. C'est le département qui donne les autorisations d'ouverture, pas de gauche ni écolo.

Donc n'hésitez pas à voter écolo (listes InspirezLyon)dès le 1er tour

Signaler Répondre

avatar
Hervé le 12/02/2014 à 16:59

C'est organisé cette pénurie pour que l'on revote Collomb au lieu de l'envoyer en maison de retraite.

Signaler Répondre

avatar
Cumulus Plancus le 12/02/2014 à 16:43

Là encore l'absence d'anticipation politique locale est dramatique. Pensez-y fin mars.

Signaler Répondre

avatar
tabou le 12/02/2014 à 11:51

un sujet pas souvent médiatisé mais qui est une véritable bombe pour les familles chargées de s'occuper d'un de ses membres âgés n'ayant plus d'autonomie ni les ressources pour payer ces maisons de retraite ...mais les politiques préfèrent comme à leur habitude gaspiller de dépenses publiques et sociales dans des secteurs souvent inutiles et faisant en profiter que quelques uns comme le rappelle les rapports réguliers de la cour des comptes malheureusement vite oubliés et surtout non appliqués

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.