Maison Borie : le chef Manuel Viron condamné !

Maison Borie : le chef Manuel Viron condamné !
La Maison Borie et, en médaillon, Manuel Viron - LyonMag

C'est l'épilogue d'une affaire ubuesque débutée en août 2012.

Selon Tribune de Lyon, le chef Manuel Viron a été condamné à 10 ans d'interdiction de gérer par le tribunal de commerce de Lyon. Disparu subitement de la circulation à l'été 2012, il avait manqué à ses obligations d'ex actionnaire majoritaire de la Maison Borie, restaurant sur les berges du Rhône à Gerland et avait fui méticuleusement les convocations devant la justice pour suivre la procédure de liquidation judiciaire de son établissement.
Le tribunal de commerce lui a également reproché la même chose que Gérard Duc, ancien actionnaire minoritaire : une comptabilité mal tenue voire absente depuis de longues années.

Le chef à la bougeotte, actuellement au piano du Selcius (ex Rue Le Bec), l'établissement de Jean-Christophe Larose (Cardinal) à la Confluence, ne pourra donc pas s'émanciper avant 10 ans. Le prix à payer pour avoir planté ses cinq salariés et ses partenaires.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.