Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

Bosch : regain de tensions sur le site de Venissieux mardi

LyonMag

Les salariés de l'entreprise Bosch ont durci leur action mardi.

Après le blocage partiel de l'usine de Vénissieux lundi, ils ont étendu leur mouvement à l'usine Rexroth adjacente et également propriété de Bosch.
A l'origine de la grogne, les syndicats CGT reprochent l'exil progressif du groupe et notamment la cession de l'activité photovoltaïque qui devrait se faire au profit du Breton "SilliaEnergie".
Le repreneur devait présenter son plan de reprise prévoyant le maintien de 128 salariés sur 250 mais Bosch a finalement annulé le CCE et la rencontre avec l'assemblée générale du personnel. Motif : "les conditions d'un dialogue constructif ne sont pas réunies", selon le Progrès.

De l'autre côté, les syndicats, affirment que la solidité financière du repreneur mettrait en péril les perspectives de développement et d'avenir de l'activité. Ils souhaitent que les emplois, les conditions de travail et de rémunération soient préservées. Des revendications prises en compte dans le projet présenté par Sillia mais insuffisantes puisque les salariés réclament également une prime de cession intégrée à l'offre de reprise.



Tags : bosch |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.