Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

La région Rhône-Alpes résiste bien au plan de l’emploi et des investissements

La région Rhône-Alpes plait toujours aux investisseurs. Dans un article paru ce lundi dans son cahier économie, Le Figaro souligne la résistance de la deuxième région économique française "en matière d'activité d'emploi et d'investissement". Sans parler de reprise, le quotidien relaie les propos de plusieurs responsables évoquant un taux de chômage qui s'est stabilisé en 2013 "grâce à deux points forts, la densité et la diversité industrielle ainsi que l'ouverture à l'international". Ainsi, depuis le début de l'année, le marché de l'emploi commencerait à sortir timidement de sa léthargie, notamment dans les secteurs des biens d'équipement, de la santé ou encore de l'équipement automobile. La région lyonnaise est toujours aussi séduisante pour les investisseurs étrangers comme français. Un record de 77 nouveaux projets pour 1825 nouveaux emplois à trois ans ont ainsi été recensés. Grenoble, boosté par son savoir-faire en matière de hautes technologies, n'est pas en reste avec 20 nouveaux projets fin 2013. Finalement, les grosses structures se renforcent en Rhône-Alpes. EDF embaucherait 900 CDI chaque année toujours selon Le Figaro. Alstom, largement implanté dans la région, devrait augmenter ses effectifs de même que BioMérieux alors que Sanofi s'installera en 2015 dans un siège flambant neuf. Seul point négatif, certains secteurs peinent à recruter, faute de formations adaptées à leur profession. C'est notamment le cas pour Carrier, spécialiste du froid ou Lexsi, orienté vers la sécurité informatique.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.