Rythmes scolaires : 130 personnes devant la mairie de Lyon pour demander le report de la réforme

Rythmes scolaires : 130 personnes devant la mairie de Lyon pour demander le report de la réforme
photo Lyonmag.com

Environ 130 enseignants et parents d'élèves se sont rassemblés mercredi en fin d'après-midi sur la place des terreaux devant l'Hôtel de ville de Lyon.

Une manifestation pour interpeller Gérard Collomb et lui demander de repousser la réforme des rythmes scolaires. Une délégation a été reçue par Yves Fournel et par le directeur de cabinet du maire. Pour rappel, Gérard Collomb veut faire payer les familles entre 10 et 20 euros par an et par enfant pour l'appliquer à Lyon.

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Marion gilet jaune le 02/03/2014 à 09:43

Bonjour,

J étais à cette manifestation mercredi avec les enseignants. Pour répondre aux différents commentaires, non je ne me suis pas réveillé un matin en me disant "je suis contre cette réforme des rythmes scolaires". En tant que maman ce qui me préoccupe avant tout c est le bien être de les enfants hors malheureusement ce qu il en ressort c'est que cette réforme destiné aux primaires et maternelles, n' a pas amélioré les conditions d apprentissage des enfants puisque ceux ci sont fatigués et que les journées à l école sont toujours aussi longue. Je n avais pas d a priori au départ de la réforme c'est l exemple des communes de feyzin et saint fons qui m ont fait remettre en question cette réforme. En effet le maire de feyzin à mis le paquet pour mener a bien la mise en place de cette réforme (choix de 90 activités à1 euros par/an et par enfant, formation au baffa de maman et d inactif pour encadré les activités..) malgré tout les enfants sont fatigués (voir enquête fcpe d une école feyzinoise ( http://fcpe.webou.net).
Une personne à parlé de l enquête pisa. L enquête a aussi montrer qu'il y avait une disparité au niveau du territoire et qu il y avait un accroissement des inégalités. La réforme ne va arranger en rien ce constat puisque sur des communes comme vaux en vélin, venissieux... Ces villes vont finir par voir disparaître leur mixité sociale. Et oui mettre des enfants en zep quand on a la possibilité de les scolariser ailleurs c est une volonté citoyenne mais quand on veut que le prive n a pas cette obligation de passer a 4,5 jours ce laisse penseur...
Concernant mes enseignants, nombre que j ai pu rencontrer aurait préférés travailler un samedi sur deux et rogner 15jours de vacances. Cela aurait permis aux bambins de garder une coupure le mercredi.

Signaler Répondre

avatar
Marica le 01/03/2014 à 00:10
Ne payons pas pour Peillon! a écrit le 27/02/2014 à 08h18

Enseignants expliquez aux parents des enfants dont vous avez la charge que tout cela c'est de la faute de Peillon!

Peillon se présentera aux élections européennes en mai à Lyon!
Pas une voix pour Peillon!

Mais pour que M. Peillon dégage du ministère de l'éducation nationale, ne serait-il pas souhaitable qu'il soit élu aux européennes ? C'est une vraie question.... Où sera-t-il le moins nuisible ?

Signaler Répondre

avatar
badioio le 27/02/2014 à 16:37
mos10 a écrit le 27/02/2014 à 12h57

"Environ 130 enseignants et parents d'élèves" faut bien lire !
Une petit poignée de grincheux !
Allez vivement la rentrée prochaine que nos enfants aient des journées d'enseignements plus courtes et des bonnes activités...

Avez vous compter le nombre de manifestants qui viennent défendre cette réforme?
Venez lire ici les arguments pour comprendre que cette réforme est une régression.
http://clrdrs.fr/

Signaler Répondre

avatar
badioio le 27/02/2014 à 16:34
DUREDURE a écrit le 27/02/2014 à 14h53

Mince,

Je vais être obligé de travailler le mercredi matin et plus faire la grâce matinée.

TROP, TROP, TROP DURE, la vie d'enseignants.

"130 enseignants et parents" Et les parents qui y étaient? c'était pour défendre leur mercredi matin?
Comme quoi vous vous trompez.
Par contre au lieu de dire du mal des enseignants , pouvez vous nous dire en quoi cette réforme est bonne? Il y a beaucoup de gens qui doutent réellement de sa valeur ajoutée. Votre agressivité cache peut être une réelle capacité à convaincre.
Ne soyez pas modeste : faites nous part de vos arguments que j'imagine très convaincants.merci

Signaler Répondre

avatar
badioio le 27/02/2014 à 16:27
ORTO a écrit le 27/02/2014 à 15h04

Les enseignants devraient plus se soucié des résultats scolaires que de leur propre confort.

Nous sommes au bas du classement en ce qui concerne nos performances scolaires.

Par ailleurs, je me demande qu'elles sont les véritables motivations du métier d'enseignant, les vacances ou la volonté de transmettre.

Il devrait y avoir au niveau du CAPES une sélection bien plus rigoureuse. Ceux qui n'ont que pour seul motivation les 4 mois de vacances par ans, n'ont rien a faire dans l’éducation nationale.

Je fais des fautes d’orthographe car je suis un produit de l'enseignement a la Française, c'est a dire médiocre.

« Je voudrais rappeler que les évaluations PISA citées dernièrement se font sur des élèves de 15 ans, ayant donc effectué toute leur scolarité primaire avec les programmes de 2002, 4,5 jours par semaine : cela n’a pas évité leur échec »
extrait de
http://www.lagazettedescommunes.com/222838/reforme-des-rythmes-scolaires-le-cnfpt-enrichit-son-offre-de-formation/

Venez rejoindre ceux qui essayent de stopper ce désastre scolaire: http://clrdrs.fr/

Signaler Répondre

avatar
ORTO le 27/02/2014 à 15:04

Les enseignants devraient plus se soucié des résultats scolaires que de leur propre confort.

Nous sommes au bas du classement en ce qui concerne nos performances scolaires.

Par ailleurs, je me demande qu'elles sont les véritables motivations du métier d'enseignant, les vacances ou la volonté de transmettre.

Il devrait y avoir au niveau du CAPES une sélection bien plus rigoureuse. Ceux qui n'ont que pour seul motivation les 4 mois de vacances par ans, n'ont rien a faire dans l’éducation nationale.

Je fais des fautes d’orthographe car je suis un produit de l'enseignement a la Française, c'est a dire médiocre.

Signaler Répondre

avatar
DUREDURE le 27/02/2014 à 14:53

Mince,

Je vais être obligé de travailler le mercredi matin et plus faire la grâce matinée.

TROP, TROP, TROP DURE, la vie d'enseignants.

Signaler Répondre

avatar
Pas une voix pour le Parti de Peillon! le 27/02/2014 à 13:37
mos10 a écrit le 27/02/2014 à 12h57

"Environ 130 enseignants et parents d'élèves" faut bien lire !
Une petit poignée de grincheux !
Allez vivement la rentrée prochaine que nos enfants aient des journées d'enseignements plus courtes et des bonnes activités...

Encore un bobos plein de sous!

Voilà que les socialistes méprisent même les enseignants, on aura tout vu!Tant d'arrogance finira par leur coûter cher!

Votez riches! Votez PS!
Le Parti qui roule pour les homos, les bobos et les patrons!

Signaler Répondre

avatar
mos10 le 27/02/2014 à 12:57

"Environ 130 enseignants et parents d'élèves" faut bien lire !
Une petit poignée de grincheux !
Allez vivement la rentrée prochaine que nos enfants aient des journées d'enseignements plus courtes et des bonnes activités...

Signaler Répondre

avatar
Pas une voix pour les complices de Peillon! le 27/02/2014 à 11:47
asnowboard a écrit le 27/02/2014 à 10h35

Tous les enseignants travailleront sur 4 jour et demi l'an prochain , ils sont fonctionnaires et obéiront à leur employeur. Les maires n'ont aucun pouvoir sur le temps de travail des enseignants.

Quand je vois Martin à Villeurbanne qui promet de reporter la réforme à tout va et qui au premier débat ( Lundi soir au CCO) se contredit en disant qu'il y aura 4 jours et demi puisque il appliquera la loi mais sans périscolaire tant que l'état ne le financera pas, cela me fait bien rigoler .

Les Maires PS n'ont pas protester, ni dénoncer cette loi!
Ils sont complices et solidaires!

Signaler Répondre

avatar
asnowboard le 27/02/2014 à 10:35
ventral a écrit le 27/02/2014 à 05h35

Il est certain que si Collomb conserve la Mairie , il mettra en application la réforme Peillon ! Dans l'isoloir , il faudra y penser !

Tous les enseignants travailleront sur 4 jour et demi l'an prochain , ils sont fonctionnaires et obéiront à leur employeur. Les maires n'ont aucun pouvoir sur le temps de travail des enseignants.

Quand je vois Martin à Villeurbanne qui promet de reporter la réforme à tout va et qui au premier débat ( Lundi soir au CCO) se contredit en disant qu'il y aura 4 jours et demi puisque il appliquera la loi mais sans périscolaire tant que l'état ne le financera pas, cela me fait bien rigoler .

Signaler Répondre

avatar
Ne payons pas pour Peillon! le 27/02/2014 à 08:18
Pas 130...10000! a écrit le 26/02/2014 à 19h14

130 enseignants! Pas 130 personnes!
130 enseignants ça représentent 3900 élèves et 7800 parents soit plus de 10000 personnes!

Enseignants expliquez aux parents des enfants dont vous avez la charge que tout cela c'est de la faute de Peillon!

Peillon se présentera aux élections européennes en mai à Lyon!
Pas une voix pour Peillon!

Signaler Répondre

avatar
ventral le 27/02/2014 à 05:35

Il est certain que si Collomb conserve la Mairie , il mettra en application la réforme Peillon ! Dans l'isoloir , il faudra y penser !

Signaler Répondre

avatar
RB le 26/02/2014 à 19:41

Quand les électeurs auront donner de bons coups de pieds aux derrières des socialistes, pour les chasser de toutes les mairies.
Cette réforme pondue par des bulbeux eunuques, sera mise aux calanques grecques !

Aux urnes mes amis !!

Signaler Répondre

avatar
Pas 130...10000! le 26/02/2014 à 19:14

130 enseignants! Pas 130 personnes!
130 enseignants ça représentent 3900 élèves et 7800 parents soit plus de 10000 personnes!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.