Circulation alternée à Lyon : le préfet attend le bulletin d'Air Rhône-Alpes

Circulation alternée à Lyon : le préfet attend le bulletin d'Air Rhône-Alpes

Le préfet Carenco envisage de prendre des mesures supplémentaires en cas d'aggravation de la pollution dans l'agglomération lyonnaise.

L'alerte de niveau 2 est activée depuis plusieurs jours. Si la situation devait s'aggraver des mesures de circulation alternée, comme à Paris, pourraient être décidées à Lyon. Toutefois, la tendance est à l'amélioration et l'alerte niveau 3 ne devrait pas être dépassée.

En attendant, les transports en commun lyonnais seront gratuits en heures de pointe entre 16h30 et 19h ce lundi soir. Le préfet appelle tous les lyonnais à faire preuve de civisme, en utilisant notamment les transports en commun, le covoiturage, la marche à pied ou encore le vélo.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
UneIdéeEnL'Air le 17/03/2014 à 22:40

Ce qui paraissait impossible est possible aujourd'hui!! Grande prise de conscience.

Allez M. le préfet, quelques suggestions:
- fermeture du tunnel de Fourvière toutes les nuits,
- contrôles antipollution (et permis et assurance) toute l'année,
- verbalisation systématique des arrêts/stationnements sur les trottoirs, pistes cyclables et passages piétons,
- verbalisation systématique des véhicules qui s'approchent à moins d'un mètre d'un piéton ou d'un cycliste,
- contrôles réguliers de vitesse sur les grands axes urbains
- verbalisation systématique des poids lourds passant sous Fourvière,

Un peu de courage!!! (au moins pour les poumons de nos enfants)

Signaler Répondre

avatar
gédu le 17/03/2014 à 14:05

O.K. les Lyonnais se plieront à la circulation alternée si elle est décidée. Ils ne pourront donc pas emprunter le tunnel de Fourvière car dès leur sortie de l'autoroute ils pourront être verbalisés ? Par contre les étrangers eux pourront traverser le centre-ville par l'autoroute sans être verbalisés ,polluant ainsi toute la presqu'île? Que va-t'on faire pour régler cette injustice? Il n'y a qu'une solution fermer le tunnel les jours de pics de pollution?
Gérard Dutal

Signaler Répondre

avatar
correncophobe le 17/03/2014 à 13:20

L'air il nous le pompe ce clown !!!!

Signaler Répondre

avatar
le potentiel économique de l'environnement le 17/03/2014 à 13:08
où allons-nous? a écrit le 17/03/2014 à 12h12

Selon vous, l'économie est plus importante que notre santé et celle de notre planète?
C'est un bon début... L'économie ne dirige pas tout, ne vous en déplaise.

j'ajouterai qu'opposer économie et écologie est symptomatique d'une pensée passéiste. J'ajouterai aussi que lier économie et voiture ne possède plus de fondements réel, vu le prix de l'entretien, du combustible, de l'assurance, du stationnement. Par exemple, on ne peut plus dire que la voiture permet un gain de temps et surtout, à l'heure du numérique, peut on encore dire que ne pas perdre du temps en déplacement, c 'est gagner du temps pour faire de l'argent?

Alors, le vrai problème est celui de la dépendance du monde professionnel à la voiture. Je pense que ces choses vont profondément évoluer et que toute entreprise qui voit loin l'a compris; soit en se dotant de véhicules hybrides et peu polluant ( je pense à ce qu'ont fait de nombreuses entreprises reposant leur affaires sur une équipe de commerciaux) soit en réorganisant leur lien pro avec du télétravail.
Seuls les professionnels devant transporter des charges doivent bénéficier d'aménagements dans un cas de circulation alternée. ce qui ne les empêche pas d'aller vers des utilitaires le moins polluants possible.

l'important,c 'est de produire une mobilité globale la moins polluante possible. Hors, le tout diesel de la France reste une des problématiques majeures en représentant le poste d'émission de particules fines le plus massif en zone urbaines françaises. A ce titre, le Japon, 150 millions d'habitants et un développement urbain que l'on connait, a abandonné le diesel. C'est donc réalisable.

le renforcement de l'intermodalité des mobilités ( vélos,marche, transports, voitures) et le développement d'une industrie automobile véritablement respectueuse de l'environnement, une information de qualité pour consolider la conscience citoyenne de l'importance ( économique) de notre atmosphère, voilà de premiers jalons pour ne plus voir ce genre de commentaires prospérer.

Signaler Répondre

avatar
où allons-nous? le 17/03/2014 à 12:12
Alain a écrit le 17/03/2014 à 12h05

Mais oui,

Tuez donc l'économie allez y M le Préfet...

Selon vous, l'économie est plus importante que notre santé et celle de notre planète?
C'est un bon début... L'économie ne dirige pas tout, ne vous en déplaise.

Signaler Répondre

avatar
Alain le 17/03/2014 à 12:05

Mais oui,

Tuez donc l'économie allez y M le Préfet...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.