"Délinquance, à chacun sa spécialité" : trois députés du Rhône veulent davantage de contrôles aux frontières

"Délinquance, à chacun sa spécialité" : trois députés du Rhône veulent davantage de contrôles aux frontières
Philippe Meunier - LyonMag

Dans un communiqué, ils sont dix députés UMP, dont trois venant du Rhône, à vouloir remettre en cause "le principe de la libre-circulation des personnes au sein de l'Union Européenne".

Surfant sur la vague soulevée par le Progrès et son infographie indiquant quelles nationalités commettaient tel méfait, Patrice Verchère, Michel Terrot et Philippe Meunier expliquent que "depuis de trop nombreuses années, certains ressortissants de pays membres de l'Union européenne commettent un grand nombre de crimes et de délits sur notre territoire national".

Leur solution est radicale : à l'occasion des élections européennes du 25 mai, ils veulent bloquer l'accès au territoire français aux "ressortissants qui profitent de ce droit à la libre-circulation pour violer les lois des autres Etats membres. La France, comme tout autre Etat membre, victime de ces infractions à grande échelle, pourra ainsi rétablir un contrôle temporaire à ses frontières à l'égard des ressortissants de tout autre Etat de l'union qui posent un problème de sécurité majeur à nos compatriotes".

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
GEORGES le 28/04/2014 à 07:59

MARINE LE PEN !

Signaler Répondre

avatar
stardust le 25/04/2014 à 12:00

Tout a commencé en 1985 avec les accords de schengen ....

Signaler Répondre

avatar
UMPS le 25/04/2014 à 11:40

L´UMP se soucie enfin des frontières... mais leur parti est un fervent fanatique de l´UE dans sa forme actuelle, qui est un couloir à courants d´air. Tout va, tout vient, sans aucun contrôle possible.
Un peu de cohérence messieurs: changez de parti, ou bien taisez-vous à jamais !!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.