Agression d'un agent de la ville à Vénissieux : Lofti Ben Khelifa (PS) interpelle Michèle Picard

Agression d'un agent de la ville à Vénissieux : Lofti Ben Khelifa (PS) interpelle Michèle Picard
Photo Lyonmag.com

L'agression, samedi, du directeur adjoint de l'équipement polyvalent jeune (EPJ) suscite la réaction du groupe des élus socialistes et apparentés de Vénissieux.

L'agresseur, dont le visage était dissimulé sous un casque de moto, avait en effet fait usage d'une arme à feu. Aucun enfant n'était présent sur les lieux lors de l'agression, et l'agent n'a pas été blessé, cependant l'état psychologique de la victime et ses collègues serait très fragilisé.

Lofti Ben Khelifa, président du groupe socialiste et apparenté de Vénissieux, déplore dans un communiqué publié ce vendredi "la lenteur de la réaction de la majorité communiste". D'après le communiqué, les représentants des organisations syndicales n'ont en effet été reçues que le 23 avril. "Cela dénote un grave manque de considération et de l'irresponsabilité de la majorité communiste pour les agents de la ville qui effectuent leur service dans des conditions difficiles".

Cette agression, la troisième dans un EPJ de la ville, est "totalement inadmissible", poursuit Lofti Ben Khelifa, qui conclut en interpellant la maire de Vénissieux Michèle Picard (PC) : "Quelles mesures concrètes compte prendre le maire qui est responsable de la santé et de la sécurité des agents de la collectivité, afin que ces derniers puissent exercer leurs fonctions dans un climat serein ?"

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
valentin le 26/04/2014 à 12:17

La violence au travail constitue aussi un risque important et croissant, en particulier pour les employés en contact du grand public. En particulier, les services publics focalisent toute l’insatisfaction et les frustrations sociales dont l’Etat et la société sont rendus responsables.
Ces actes de violence entraînent des traumatismes psychologiques qui peuvent mener jusqu'à une dépression lors d'agressions régulières et répétées.

Signaler Répondre

avatar
roudoudou le 25/04/2014 à 18:16

Ce syndicat, est un vivier de politico-arrivistes de tous poils, qui cachetonnent pour arrondir leurs fins de mois !!

A Villeurbanne, il y en a une fraichement élue qui adopte la même stratégie...

Signaler Répondre

avatar
BBR le 25/04/2014 à 17:57

du moment qu'ils se battent entre eux , pas de problème

Signaler Répondre

avatar
CFTC ou CFTM le 25/04/2014 à 16:50

N'est ce pas ses acolytes qui harangaient au mégaphone dans le quartier des minguettes les "habitants" à voter pour lui avec un certain succes
Voila un candidat bien communautariste qui avait le carte syndicale CFTC

Signaler Répondre

avatar
Hervé le 25/04/2014 à 16:18

Encore un pompier pyromane... !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.