Rhône-Alpes Cinéma menacé : Etienne Tête se défend

Rhône-Alpes Cinéma menacé : Etienne Tête se défend

Cette semaine, la convention entre la Région et Rhône-Alpes Cinéma a été annulée par le tribunal en raison de l'absence de validation par la Commission Européenne du système d'aides.

Jean-Jack Queyranne, président de la Région Rhône-Alpes, avait alors taclé Etienne Tête et les élus du groupe EELV, précisant les avoir "maintes fois mis en garde contre les menaces que faisaient planer un recours".

Pointé du doigt, Tête se rebiffe ce mercredi dans un communiqué. "Nous reprocher de vouloir supprimer les aides au cinéma est aussi ridicule que de nous accuser de vouloir couper l'eau aux citoyens quand nous faisons annuler une délégation de service public à une multinationale privée de distribution !", souligne l'élu-avocat qui "déplore que le président n'ait pas voulu entendre que ses choix étaient contraires au droit".

A ce jour, 220 films ont été réalisés en Rhône-Alpes. A noter que deux films produits par Rhône-Alpes Cinéma seront présentés au Festival de Cannes cette année, dont Géronimo de Tony Gatlif, en sélection officielle.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.