Denis Broliquier mis à la porte du comité syndical du Sytral

C'est ce jeudi que le Grand Lyon désignait les représentants communautaires au sein des organismes extérieurs, dont le SYTRAL.

Et pour Denis Broliquier, le maire UDI du 2e arrondissement, la sentence est tombée. Après un mandat de 13 ans au comité syndical du Sytral, il n'a pas été reconduit. "Gérard Collomb ayant posé un véto catégorique", regrette-t-il dans un communiqué. Denis Broliquier affirme payer "l'action en justice attentée contre les indemnités indûment perçues par le Président PS et le Vice président UMP de ce conseil".
Le maire UDI dénonce "un mode de gouvernance obscure". Il dit quitter "le Sytral triste de ne pas poursuivre une mission qui le passionnait". Pour le remplacer, Yves-Marie Ulrich a été nommé au sein du comité syndical.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
JEANGLAUDE le bienheureux le 15/05/2014 à 19:54
Jérôme a écrit le 15/05/2014 à 18h14

Je pensais que c'était Rivalta qui était mis dehors vu tout ce qu'il a volé au Sytral.
A-t-il remboursé ?

réponse à JEROME :
effectivement le "Frère" a fait trainer une procédure pendant 6 ans suite à un recours d'un contribuable qui lui reprochait d'avoir piqué dans la caisse :

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/univers/Politique/Sytral/Rivalta-perd-en-Conseil-d-Etat-fin-de-six-ans-de-procedures

qui pourrait nous dire s'il a remboursé - parce que c'est surement son "frère maçon" COLON (volontairement écrit ainsi) qui va bouger le petit doigt

Signaler Répondre

avatar
Jérôme le 15/05/2014 à 18:14

Je pensais que c'était Rivalta qui était mis dehors vu tout ce qu'il a volé au Sytral.
A-t-il remboursé ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.