Rhône-Alpes Cinéma menacé : le PS et le PRG s'indignent

Rhône-Alpes Cinéma menacé : le PS et le PRG s'indignent
Photo DR.

Suite à l'annulation, cette semaine, de la convention entre la Région et Rhône-Alpes cinéma par le tribunal en raison de l'absence de validation par la Commission Européenne du système d'aide, le Parti Socialiste Rhône-Alpes et le PRG ont chacun publié ce jeudi un communiqué pour manifester leur indignation.

Le communiqué du PS somme le parti d'EELV "d'assumer publiquement les véritables motivations des multiples procédures engagées par Étienne Tête depuis 2005 contre une structure culturelle unanimement reconnue". Avant d'ajouter avec virulence: "L'épouvantail du financement d'une structure privée lucrative ou du clientélisme agité par EELV relève du fantasme et de la désinformation". Le PS accuse de surcroît EELV de vouloir mettre en place "un véritable système de contrôle politique de la vie culturelle" alors que "le rôle de la Région est bien d'aider et d'accompagner les acteurs culturels, mais à aucun moment de franchir le pas de l'ingérence politique dans les choix artistiques".

"Les élus socialistes de Rhône-Alpes regrettent profondément qu'à l'heure où l'idée européenne est malade, Étienne Tête donne ainsi une image détestable de l'Europe en utilisant les dispositions les plus libérales des traités européens pour s'attaquer, pour des raisons idéologiques, à l'exception culturelle", peut-on lire en conclusion.

Le PRG, quant à lui, "fustige l'attitude du Conseiller régional Etienne Tête" : "porté par une propension surréaliste à traquer toutes les erreurs administratives des collectivités auxquelles il appartient, monsieur Tête fait en l'occurrence preuve d'une insoutenable légèreté en mettant en péril la production cinématographique en Rhône-Alpes".

A ce jour, 220 films ont été réalisés en Rhône-Alpes. Deux films produits par Rhône-Alpes Cinéma seront présentés au Festival de Cannes cette année, dont Géronimo de Tony Gatlif, en sélection officielle.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Groupe PS Région Rhône-Alpes le 16/05/2014 à 15:51
Groupe EELV Région Rhône-Alpes a écrit le 16/05/2014 à 15h22

Dès 2011, le groupe des élus écologistes avaient averti le président Jean Jack Queyranne de la fragilité juridique de Rhône-Alpes Cinema. La légèreté et l'entêtement était visiblement dans le camp de l'exécutif quand il a choisi de passer outre les avertissements des élus écologistes. L'intervention de 2011 en question.

Ce n'est pas le travail de Rhone-Alpes Cinéma qui est remis en cause. C'est bien celui du président Queyranne qui malheureusement a fragilisé le financement du cinéma par la Région Rhône-Alpes alors que d'autres régions françaises ont su créer les structures respectant la loi.

Erreur ! C'est bien l'obsession d'Etienne Tête (Europe Ecologie - Les Verts) pour les recours administratifs et les procédures judiciaires en tout genre qui fragilise aujourd'hui le financement de la création cinématographique.

Signaler Répondre

avatar
Groupe EELV Région Rhône-Alpes le 16/05/2014 à 15:22

Dès 2011, le groupe des élus écologistes avaient averti le président Jean Jack Queyranne de la fragilité juridique de Rhône-Alpes Cinema. La légèreté et l'entêtement était visiblement dans le camp de l'exécutif quand il a choisi de passer outre les avertissements des élus écologistes. L'intervention de 2011 en question.

Ce n'est pas le travail de Rhone-Alpes Cinéma qui est remis en cause. C'est bien celui du président Queyranne qui malheureusement a fragilisé le financement du cinéma par la Région Rhône-Alpes alors que d'autres régions françaises ont su créer les structures respectant la loi.

Signaler Répondre

avatar
Groupe PRG - Région Rhône-Alpes le 16/05/2014 à 11:56

Cher monsieur A69100, vous devriez vous renseigner.
Nombre de sociétés privées sont soutenues par la Région et notamment par le groupe EELV ! Et ce dans des domaines aussi variés que les transports, l'environnement, l'énergie...
On peut aider des entreprises ouvertes à l'actionnariat (qui sont loin d'être toutes des multinationales) et être de gauche ; c 'est, dans un contexte d'économie de marché incontournable, quoiqu'on en pense, ce que l'on peut appeler une démarche lucide

Signaler Répondre

avatar
Groupe PS Région Rhône-Alpes le 16/05/2014 à 11:20

Rhône-Alpes Cinéma est une structure détenue aux 2/3 par des capitaux publics, ceux de la Région Rhône-Alpes et de la Caisse des Dépôts et pour 1/3 par la Caisse d’Épargne, banque mutualiste.
Les bénéfices réalisés sont réinvestis en faveur de la création cinématographique dans notre Région. 1 euro investi dans Rhône-Alpes Cinéma génère 4 euros pour l’économie locale.
La Région, actionnaire de Rhône-Alpes Cinéma, a été autorisée à participer au capital par Décret en Conseil d’État.

Signaler Répondre

avatar
A mourir de rire ! le 15/05/2014 à 18:57

Si ils s'indignent autant, ils n'ont qu'à réduire leurs mandats respectifs et donner de leurs poches.

Signaler Répondre

avatar
A69100 le 15/05/2014 à 18:20

Incroyable campagne du Parti Socialiste et du PRG contre Etienne Tête et les écologistes ! Pour rappel c'est tout de même bien la nature même de Rhône Alpes Cinéma (société privée ouverte à l’actionnariat). Mais si la subvention aux entreprises privées ne pose plus de problèmes à la "gauche". Alors là !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.