Lyon : un employé du consulat d'Algérie retrouvé pendu ce mercredi

Lyon : un employé du consulat d'Algérie retrouvé pendu ce mercredi
Google Maps

Selon nos informaitons, un employé du consulat d'Algérie de Lyon a été retrouvé pendu ce mercredi matin vers 8h30 dans le garage situé dans les sous-sols du consulat.

Selon algérie1.com, un média algérien, cet homme de 58 ans était en poste depuis 2 ans et s'opposait au recrutement de la fille d'une des secrétaires en expliquant qu'il n'était pas possible d'avoir la fille et la mère au sein de l'enceinte diplomatique. Ce refus serait remonté au ministère des affaires étrangères algérien qui aurait décidé de renvoyer l'employé en Algérie, car la secrétaire serait la fille d'un ex-ministre. L'homme qui n'a pas supporté cette injustice aurait laissé un mot expliquant son geste.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Hervé le 26/05/2014 à 10:55
Foldire a écrit le 21/05/2014 à 18h10

En France, il n'y aurait plus aucun fonctionnaires s'ils devaient se pendre chaque fois qu'un fils, fille, femme, maîtresse, amant, ...d'élu(e)s etc... étaient embauchés dans une collectivité ou autres associations financées par l'argent public.

Condoléances à la famille de cet homme qui a préféré payer de sa vie sa morale citoyenne à moins que l'on découvre que les corrupteurs l'aient aidé à se pendre.

Les élites françaises ont moins d'honneur que ce fonctionnaire algérien.
Condoléances à la famille.

Signaler Répondre

avatar
s.arsouille le 26/05/2014 à 08:41

Il y a des gestes qui donnent un sens à la vie et nous interrogent ,pourquoi en arriver là????Malheureusement dans le monde du travail,""les amis des amis sont des amis""......

Signaler Répondre

avatar
Hacene le 24/05/2014 à 20:57

La mère, sa fille et le père ex-ministre : l'art de générer de l'incompétence !! Sincère condoléance à la famille de cet employé.

Signaler Répondre

avatar
vaudais69120 le 23/05/2014 à 12:21

Je ne crois plus les médias on ne saura jamais la raison de sa mort...

Signaler Répondre

avatar
Foldire le 21/05/2014 à 18:10

En France, il n'y aurait plus aucun fonctionnaires s'ils devaient se pendre chaque fois qu'un fils, fille, femme, maîtresse, amant, ...d'élu(e)s etc... étaient embauchés dans une collectivité ou autres associations financées par l'argent public.

Condoléances à la famille de cet homme qui a préféré payer de sa vie sa morale citoyenne à moins que l'on découvre que les corrupteurs l'aient aidé à se pendre.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.