Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Viol au lycée de la Rochelle : les prélèvements ADN envoyés à Lyon sont négatifs

En septembre dernier, une lycéenne de 16 ans avait été violée dans les toilettes de l'établissement privé catholique Fénélon-Notre-Dame à La Rochelle. Suite à la découverte d'une trace ADN masculine sur les vêtements de la jeune fille, les enquêteurs avaient décidé de réaliser sur les lycéens et les enseignants des prélèvements ADN. Ces derniers, réalisés mi-avril et envoyés dans des laboratoires de Lyon et de Nantes, n'ont au final rien donné selon la procureur de la République de la ville. Cette dernière a toutefois précisé que d'autres prélèvements devaient encore être effectués mais également que l'enquête allait désormais se diriger vers des personnes qui auraient pu se trouver dans le lycée de manière illégitime.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.