Après le Front de Gauche, le PS s'oppose au mot d'ordre de la Marche des Fiertés

Après le Front de Gauche, le PS s'oppose au mot d'ordre de la Marche des Fiertés
photo Lyonmag.com

Quelques jours après le Front de Gauche, c'est au tour du PS de s'opposer au mot d'ordre de cette année : "nos corps, nos choix : droits des trans, PMA, IVG, GPA et prostitution".

Mais ce sont surtout les propos tenus dans le livret de la Quinzaine des cultures LGBT qui choquent le Parti. Dans une lettre adressée à Edwige Marty, présidente de l'Association Lesbian ans Gay Pride de Lyon, David Kimelfeld, premier secrétaire fédéral du Rhône, fait part des désaccords du parti avec l'association. Il s'oppose notamment aux images mensongères et au propos tenus à l'encontre du Président de la République en précisant que "le Parti et les militants s'interrogent sur notre mise en cause directe par des formules violentes, des approximations, des amalgames et des procès d'intention".

David Kimelfeld reproche aussi à l'association de les "désigner comme des adversaires, voir des complices tolérants alors que nous sentons tous la force des tensions et le rassemblement pour contrer les partis homophobes et xénophobes".

Cependant le Parti Socialiste continue de soutenir "l'initiative et la philosophie initiale de la Marche des Fiertés" et ne boycottera pas la manifestation du samedi 14 juin.

X

Tags :

gay pride

4 commentaires
Laisser un commentaire

avatar
www.bruitdevert.fr le 09/06/2014 à 13:27

La démocratie c'est le débat.

Une partie du mot d'ordre de la marche des fiertés ; GPA et droit à la prostitution fait débat en effet.

Mais c'est pas parcequ'il y a débat qu'il n'y a pas de respect, au contraire.

N'en déplaise aux homophes de tous poils, il n'y aura pas de retour en arrière sur les droits des gays et lesbiennes, la société évolue, les droits des minorités aussi.

http://bruitdevert.fr/2014/06/marche-des-fiertes-2014-entre-fete-et-polemiques/

Signaler Répondre

avatar
bygmalion le 08/06/2014 à 11:03

C'est évident que la droite avec ses positions moyenâgeuses n'a pas ce genre de soucis.

Signaler Répondre

avatar
j'en ris le 08/06/2014 à 10:26

Dur dur pour la gauche d'adopter une attitude dans ce cas là !!!! A force de jouer avec le feu il fallait s'attendre à un retour de flamme.
C'est un autre exemple d'arroseur arrosé.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.