Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag.com

Intermittents : Jean-Jack Queyranne alerte le médiateur

LyonMag.com

Plusieurs concerts des Nuits de Fourvière ont été annulés lundi.

Et pour cause, les intermittents tentent d'alerter l'opinion depuis plus d'une semaine. Ils contestent la convention d'assurance chômage qui menace leur régime. Le président de la région, Jean-Jack Queyranne, a mis en garde le gouvernement mais également le médiateur chargé du dossier Jean-Patrick Gilles depuis Israël où il est en visite officielle : "Dans un climat social très tendu, je crains que le désarroi profond de ces professionnels de la culture, allié à celui de tous les précaires, ne cède le pas à la violence. En tant que président d'une grande région qui compte 50 000 emplois culturels, soit plus que la chimie ou l'automobile, je tiens à vous rappeler l'urgence qu'il y a à trouver une voie d'apaisement".

Jean-Jack Queyranne en profite également pour expliquer dans ce communiqué les risques économiques et sociaux que le conflit des intermittents fait peser sur l'économie locale et sur l'avenir de la filière spectacle dans la région et appelle à l'apaisement du conflit : "Au-delà du manque à gagner pour l'économie locale, l'annulation de ces festivals mettrait en péril leur pérennité même. En effet, dans un contexte budgétaire très tendu, les collectivités publiques ne pourront pas, comme elles l'avaient fait pour partie en 2003, aider les festivals et structures culturelles à passer ce cap difficile."



Tags : queyranne | intermittents |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.