Baisse des dotations de l'Etat : Brumm promet "de vraies coupes sombres" à Lyon

Baisse des dotations de l'Etat : Brumm promet "de vraies coupes sombres" à Lyon
Richard Brumm - LyonMag

Finis les discours rassurants et parfois suffisants, place au serrage de ceinture.

Richard Brumm, adjoint aux Finances de Gérard Collomb à la Ville de Lyon, a donné cette semaine une interview à Libération où il annonce la nécessité de "faire des économies considérables" à cause du pacte de responsabilité et de solidarité qui entraînera une baisse des dotations de l'Etat aux collectivités.

"Nous avons toujours eu une gestion extrêmement sérieuse et prudente à Lyon. Mais là, on change d'échelle. Nous allons devoir faire des économies considérables. Nous avons décidé de maintenir les investissements prévus. Mais nous allons devoir serrer les boulons partout. En ce moment, je reçois mes collègues pour leur demander, non pas de figer leur budget, mais de ne pas faire, ou de faire beaucoup moins. (...) On est dans la situation d'un ménage dont les revenus baissent, on n'en est plus aux coups de rabots, on va devoir faire de vraies coupes sombres. Par exemple : moins de places en crèche", annonce l'avocat lyonnais, enterrant pour cette dernière partie une promesse de campagne de Gérard Collomb.

Concernant le Grand Lyon, où il siège aussi comme vice-président chargé des Finances, l'investissement sera réduit dans les communes même si "la recherche d'économies va se traduire différemment pour le Grand Lyon que pour la Ville de Lyon". "J'ai bon espoir que le coût de la création de la Métropole soit neutre à la fin de ce mandat. Et qu'elle soit source d'économies pour le prochain", conclut Richard Brumm. C'était quand même le but, à la base du projet...

Tags :

brumm

Dotations

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
OFF sur ON le 19/06/2014 à 09:08

Ils veulent faire des économies ??

C'est à mourir de rire. Où plutôt non, c'est du foutage de gueule total !

Pour qui connait comme moi le OFF de cette gestion socialiste, la gabegie d'argent public est la règle a tous les étages.

Quelques exemples:

Comment s'acheter leur silence...
Des chauffeurs d'élus, qui perçoivent tous les mois des forfaits de 25h et 50h d'heures supplémentaires.
Faites ou pas faites, elles sont payées.

Pléthore de "conseillers" payés grassement...
Un candidat aux dernières municipales avait poser la question de leur nombre.
De mémoire, ils sont 114...

Les coups de colère, coutent chères...
Un directeur viré sur un coup de gueule. Son CDD, rompu pour un motif non grave, lui a valu d'avoir une importante indemnité.

Etc.

Non en fait cette annonce, ne concerne pas les économies.

Elle annonce tout simplement une hausse importante des impôts !!

Genre :" ce n'est pas de notre faute, c'est l'état qui nous donne moins, donc on en prend encore plus dans vos poches..."

Continuez de voter pour ces gens-là ils vous le rendent tellement bien.

Signaler Répondre

avatar
francois 1 le 19/06/2014 à 09:05

De la part d'un type apres au gain on rigole. Et il a songé à faire voter une baisse des indemnités des élus juste pour voir si on peu faire de économies la aussi. Je demande plus pas d'indemnité mais une réduction

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.