Gérard Collomb prive Richard Brumm du bureau de 1er adjoint à l'Hôtel de Ville

Gérard Collomb prive Richard Brumm du bureau de 1er adjoint à l'Hôtel de Ville
Gérard Collomb et Richard Brumm - LyonMag

Le ministre de l’Intérieur s’est réservé l’aile Sud de l'Hôtel de Ville pour ses séjours lyonnais.

On se console comme on peut ! La promotion de Richard Brumm au poste de premier adjoint au maire de Lyon n’a pas fait que des heureux. Notamment chez les socialistes qui n’ont jamais apprécié que Gérard Collomb confie les finances de la Ville (et celles de la Métropole depuis 2014) à celui qui n’a jamais caché ses sympathies pour la droite. Et notamment pour Nicolas Sarkozy.

Du coup, ils sont un certain nombre à se réjouir presque ouvertement du fait que le nouveau numéro 2 de la mairie soit privé du bureau qui est historiquement réservé au premier adjoint. Depuis longtemps, celui qui occupe ce poste honorifique hérite du superbe et vaste bureau situé dans l’aile Sud de l’Hôtel de Ville. Tel fut le cas de Jean-Louis Touraine lors des deux premiers mandats de Gérard Collomb. Depuis 2014, Geoges Képénékian s’était tout naturellement installé dans les lieux.

Une fois élu maire de Lyon, il lui a suffi de traverser la coursive qui relie les deux ailes du bâtiment pour prendre possession du bureau occupé depuis 2001 par Gérard Collomb.

La logique et le poids de la tradition auraient voulu que Richard Brumm promu premier adjoint hérite à son tour du fameux bureau. Las ! Pour l’instant il n’en est pas question. Gérard Collomb a beau n’avoir plus aucune fonction officielle au sein de l’exécutif municipal, il a fait savoir qu’il entend bien se réserver le vaste bureau pour s’y installer lors de ses séjours dans la Capitale des Gaules.

On l’imagine aisément, Richard Brumm est dépité. Le voilà obligé de demeurer dans son bureau actuel, au même niveau que celui de son "ami" Jean-Yves Sécheresse. Brumm sait combien les apparences du pouvoir sont importantes en politique. Déjà contesté par une partie de ses "amis", il se voit contraint de s’effacer.

Telle n’est d’ailleurs pas la seule petite vexation qui lui a été réservée. Il est une autre coutume qui veut que la conférence des présidents de groupe soit présidée par le premier adjoint. Jean-Louis Touraine d’abord puis Georges Képénékian depuis le début du mandat n’ont jamais manqué d’exercer cette responsabilité. Depuis l’élection du nouveau maire, tel n’est plus le cas.

Lors de la réunion qui s’est tenue il y a deux semaines, Richard Brumm n’avait même pas été invité. Le directeur de cabinet du maire Loïc Rousseau a ouvert la séance en justifiant que la présidence soit désormais assurée par l’adjoint Guy Corazzol. À l’entendre, ce rôle doit être réservé à un élu membre du groupe majoritaire, en l’occurrence le groupe PS et apparentés. Il a en revanche été bien incapable d’expliquer pourquoi dans ces conditions on était allé chercher le 5e adjoint alors qu’au moins trois autres adjoints mieux placés dans l’ordre protocolaire sont membres du groupe PS. Il s’agit de la 2e adjointe Karine Dognin-Sauze, du 3e adjoint Jean-Yves Sécheresse et de la suivante de liste Zohra Ait-Maten. Jean-Yves Sécheresse serait d’autant plus légitime qu’il est par ailleurs président du groupe Socialiste et apparentés.

Il est un autre point sur lequel Brumm a décidé de rompre avec les habitudes de son prédécesseur. Promis juré, à l’inverse de Képénékian, il n’envisage pas de conserver deux chauffeurs à son usage exclusif. Mais là, point de mauvais point.

Au contraire. Il s’agit d’une promesse d’économie que le contribuable peut applaudir des deux mains.

Tags :

brumm

collomb

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
post politique le 03/10/2017 à 11:29

Grandeurs, petitesses et mesquineries de la vie politique !
Les élites politiques continuent à se renfermer dans leurs archaïsmes, dans un décor qui ne correspond plus à ce que vivent les Français, avec peu de symboles de modernité.
La mégalomanie d'une partie de notre classe politique associée au désir de maintenir des principes relevant d'une république monarchique inspire à beaucoup de citoyens, une répulsion croissante.
Sans vouloir nier les qualités de gestionnaire de l'intéressé, notre ministre de l'intérieur doit se persuader que Lyon ne lui appartient pas.
Quant à ses successeurs, ils devraient se convaincre qu'ils ne constituent pas une caste à part de la population....il est loin le temps où dans les démocraties athéniennes, on changeait chaque année les élus !

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 03/10/2017 à 11:00

C'est toujours Sa Collomberie qui commande à Lyon.
De quoi voulez-vous parler ?

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 02/10/2017 à 22:51
psycho des nuls a écrit le 02/10/2017 à 14h01

votre technique de retourner malhabilement un diagnostic éclairé quand vous proférez des avis aussi ridicules ?vos pratiques de la psycho à 2 balles que vous souhaitez inonder dans les écoles? la mauvaise généralisée ferait un drôle de pays!!

Pendant ce temps de "contre feu" que vous allumez, Gérard Collomb continue de tirer les ficelles... en toute tranquillité. :o)

Signaler Répondre

avatar
Légalité le 02/10/2017 à 16:20

J'interpelle Mr MACRON élu Président de la France de bien vouloir demander une fois pour toute à Mr Collomb d'exercer dans son Ministère à Paris à plein temps, ce pour quoi vous avez validé ce choix lors de la présentation du Gouvernent par le Premier Ministre.
A partir du moment où Mr Collomb a accepté d'intégrer le Gouvernement il est anormal qu'il puisse bénéficier d'un bureau à la Mairie, il y a ingérence.
Les affaires d'Etat se traitent à Paris ou en Préfecture.
Si Mr COLLOMB persiste à s'imposer à la Mairie c'est qu'il y a fait des affaires douteuses durant ses mandats.
Le contribuable n'a pas à subir et à rémunérer encore Mr COLLOMB à Lyon, il a fait ses choix et il les assume.
Et en plus pour Mr KEPENEKIAN cela ne peut être qu'humiliant cela voudrait dire qu'il n'a pas de compétences pour servir en temps que Maire.

Signaler Répondre

avatar
lyon ou paris ? le 02/10/2017 à 14:30

Il est grand temps de choisir sa ville au lieu de continuer la mairie en sous mains !! Ras le bol des politiciens retords !!

Signaler Répondre

avatar
psycho des nuls le 02/10/2017 à 14:01
Post monétaire a écrit le 02/10/2017 à 12h46

Sur qu'en matière de vent... vous avez l'air de vous y connaître.

Allez, bonnes prédictions à vous :o)

Pendant ce temps de "contre feu" que vous allumez, Gérard Collomb continue de tirer les ficelles... en toute tranquillité.

:o)

votre technique de retourner malhabilement un diagnostic éclairé quand vous proférez des avis aussi ridicules ?vos pratiques de la psycho à 2 balles que vous souhaitez inonder dans les écoles? la mauvaise généralisée ferait un drôle de pays!!

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 02/10/2017 à 12:46
@blablacar a écrit le 02/10/2017 à 12h14

si au lieu de dire de manière subliminale que ce sera la fin de la monnaie,vous vous contentez maintenant de dire qu'il y aura simplement du changement dans le futur,inutile de polluez le web pour rien qu'un enfant de 7 ans serait apte à dire la même chose :demain sera différent d'aujour d hui qui est différent d'hier:il vous reste le site blablacar pour dire du vent...

Sur qu'en matière de vent... vous avez l'air de vous y connaître.

Allez, bonnes prédictions à vous :o)

Pendant ce temps de "contre feu" que vous allumez, Gérard Collomb continue de tirer les ficelles... en toute tranquillité.

:o)

Signaler Répondre

avatar
@blablacar le 02/10/2017 à 12:14
Post monétaire a écrit le 02/10/2017 à 11h40

C'est marrant, vous réagissez sur la deuxième personne qui parle de 2093 mais pas à la 1ère personne qui en a parlé ?

Pourquoi ?

:D

Ensuite, contrairement à ce que vous dites dans vos manipulations habituelles de multipseudo anonyme, je n'ai pas "prédit" la fin du monde.
J'ai juste dit que le monde actuel et le monde de 2093 n'auront rien à voir (ouha ! quelle impressionnante affirmation ! :D ). Et ça, pas besoin d'être devin ou je ne sais quelle connerie du genre pour l'écrire, il suffit de savoir lire les livres d'Histoire.

Mais êtes-ce un avis "d'expert" que de dire "regardez les livres d'Histoire" ?

:o)

Sacré vous !

si au lieu de dire de manière subliminale que ce sera la fin de la monnaie,vous vous contentez maintenant de dire qu'il y aura simplement du changement dans le futur,inutile de polluez le web pour rien qu'un enfant de 7 ans serait apte à dire la même chose :demain sera différent d'aujour d hui qui est différent d'hier:il vous reste le site blablacar pour dire du vent...

Signaler Répondre

avatar
A BIENTOT le 02/10/2017 à 11:44

Plus il en à plus il en veut, il n'a pas à avoir de privilège à l'hôtel de ville de Lyon, maintenant il n'a qu'a rester à Paris, cela nous feras moins de frais de transports....

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 02/10/2017 à 11:40
@nostradamusPM a écrit le 02/10/2017 à 11h02

on a évité plusieurs fins du monde prévues par les" évangiles "(mayas... et le dernier il y a quelques jours)...
non satisfait d'être l'expert autoproclamé qui critique tous les autres (politique,économie,démographie,sociologie...) ,on ne vous connaissait pas encore vos dons extralucides pour prédire l'avenir..:maintenant c'est fait

C'est marrant, vous réagissez sur la deuxième personne qui parle de 2093 mais pas à la 1ère personne qui en a parlé ?

Pourquoi ?

:D

Ensuite, contrairement à ce que vous dites dans vos manipulations habituelles de multipseudo anonyme, je n'ai pas "prédit" la fin du monde.
J'ai juste dit que le monde actuel et le monde de 2093 n'auront rien à voir (ouha ! quelle impressionnante affirmation ! :D ). Et ça, pas besoin d'être devin ou je ne sais quelle connerie du genre pour l'écrire, il suffit de savoir lire les livres d'Histoire.

Mais êtes-ce un avis "d'expert" que de dire "regardez les livres d'Histoire" ?

:o)

Sacré vous !

Signaler Répondre

avatar
@nostradamusPM le 02/10/2017 à 11:02
Post monétaire a écrit le 02/10/2017 à 10h39

2093, il n'y aura plus de "royaume" à prendre, la société actuelle ne sera plus que des pages bien rigolotes dans les livres d'Histoire...

on a évité plusieurs fins du monde prévues par les" évangiles "(mayas... et le dernier il y a quelques jours)...
non satisfait d'être l'expert autoproclamé qui critique tous les autres (politique,économie,démographie,sociologie...) ,on ne vous connaissait pas encore vos dons extralucides pour prédire l'avenir..:maintenant c'est fait

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 02/10/2017 à 10:39
Jeansais a écrit le 02/10/2017 à 10h21

On ne va pas attendre 2093 pour renverser la royauté lyonnaise... !!!

2093, il n'y aura plus de "royaume" à prendre, la société actuelle ne sera plus que des pages bien rigolotes dans les livres d'Histoire...

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 02/10/2017 à 10:21

On ne va pas attendre 2093 pour renverser la royauté lyonnaise... !!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.