Richard Brumm : "une collectivité bien notée obtiendra plus facilement des prêts"

Richard Brumm, adjoint à la Ville de Lyon et vice-président de la Métropole en charge des Finances, est l’invité ce lundi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

Richard Brumm : "une collectivité bien notée obtiendra plus facilement des prêts"
Gérard Angel et Richard Brumm - LyonMag

Les agences de notation, qui ont pour objet d'inspecter les comptes des entreprises sur leurs capacités de remboursement, ont attribué une note de AA à la Ville et la Métropole. Cela signifie que les perspectives sont stables selon l'intéressé : "c'est une note très sérieuse car ces agences sont très sérieuses."

Cette évaluation permet notamment de déterminer la solvabilité d'une société privée ou publique : "ça nous sert à donner une idée objective de la gestion d'une collectivité. (...) Comme pour les entreprises, ça donne une idée de leur santé financière. À une époque où on a besoin de financement, il est certain qu'une collectivité bien notée obtiendra plus facilement des prêts dans des meilleures conditions", explique l'adjoint.

Cette note ne peut toutefois être supérieure à celle de l'Etat. Si elle est aussi bonne, cela s'explique également par les hausses d'impôts régulières depuis l'investiture de Gérard Collomb à la Ville. "Ces augmentations d'impôts avait un but bien précis, c'est de maintenir une santé financière aux collectivités mais également de pouvoir investir."

Le coût de cette agence est estimé entre 20 000 et 30 000 euros par an.

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en vidéo sur LyonMag.com.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
ptdr le 20/05/2019 à 17:52

Un élu mal noté perdrait-il son siège et avantages ???

ptdr

L'arroseur arrosé !!!

Signaler Répondre

avatar
Lepapet le 20/05/2019 à 16:20

Les agences de notations les plus crédibles sont celles que l'on ne paye pas... Les Chambres Régionales des Comptes sont là pour ça d'ailleurs. Il est bien regrettable que leurs audits de grandes tenues financières et leurs recommandations ne soient pas suivis de sanctions adéquates pour les contrevenants en cas de récidives.
Au fait Monsieur BRUMM ou en sommes nous au niveau de ces fameux emprunts dits toxiques "récupérés" par L.Métropole?. Ont-ils eu un impact ces reliquats d'emprunts sur une annotation du genre : Ah ! Ah ! Ah ! Ni revenez plus, c'est la dernière fois.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 20/05/2019 à 15:12

"....................c'est une note très sérieuse car ces agences sont très sérieuses."................."

:D

Oui oui monsieur l'avocat, ces mêmes agences qui validaient les produits subprimes ! :o)


C'est quand même dingue de voir des politiciens baser leurs agissements sur de l'endettement...
Ils n'ont absolument rien à foutre des suivants, des générations qui doivent payer pour rembourser la jouissance immédiate de ces bons messieurs...

Vivement que tous les comptes soient accessibles en toute transparence, ce qu'ils continuent d'interdire !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.