Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le blog spectacles

Astérix, Cortex et Promets-moi au cinéma, la compagnie Käfig à la Maison de la Danse, La Mine de Rien, Jamika ou Lynda Lemay en concert... Le programme de cette semaine du mercredi 30 janvier.

Cinéma

Astérix aux jeux olympiques
C’est évidement l’événement de la semaine. Un film qui sort sur 900 écrans en France, et même 5 000 dans toute l’Europe. Un film au budget hallucinant de 78 millions d’euros. Et qui dispose d’un incroyable casting avec notamment Clovis Cornillac, Gérard Depardieu, Alain Delon, Benoît Poelvoorde, José Garcia, Franck Dubosc, Jamel Debbouze... ou le lyonnais Alexandre Astier. Et on peut même voir des sportifs comme Tony Parker, Michael Schumacher, Zinedine Zidane et David Beckham. Ça fait rêver ! L’histoire n’est pas extraordinaire mais semble tenir la route : Astérix et Obélix doivent remporter les Jeux Olympiques pour permettre au jeune Alafolix d'épouser la Princesse Irina. Ils vont donc devoir affronter Brutus, le méchant fils de César ! Le début est plutôt sympa mais le problème, c’est qu’au bout de quinze minutes il n’y a plus rien. On s’ennuie, les effets spéciaux n’apportent rien et les “gags” ne sont pas drôles du tout. Seuls Delon et surtout Poelvoorde, dans le rôle de Brutus, s’en sortent grâce à leur interprétation. Et c’est au fond même Poelvoorde qui tient le premier rôle car Cornillac et Depardieu, qui jouent Astérix et Obélix, semblent faire de la figuration. Le dernier quart d’heure remonte un peu le niveau général mais ce troisième volume des aventures d’Astérix au cinéma est quand même un échec. Un échec à 78 millions...

Cortex
Un commissaire de police à la retraite, atteint par la maladie d’Alzheimer, décide d’intégrer une institution spécialisée. Mais une fois sur place, il a l’impression que des événements bizarres, voire suspects, se déroulent. Avec notamment des malades qui disparaissent du jour au lendemain. Entre ses trous de mémoire, il se lance donc dans une enquête... Dans le rôle du commissaire, André Dussolier est tout simplement excellent. Il y a quelques longueurs, et quelques incohérences, mais ce polar reste efficace avec un bon suspens. Et surtout, ce milieu d’Alzheimer donne un côté fragile, et donc très humain à ce film. A voir.

Promets-moi
Le nouveau film d’Emir Kusturica. L’histoire d’un jeune serbe qui doit suivre les trois souhaits de son grand-père : acheter une icône, trouver un souvenir mais surtout une épouse. Pas facile... Un film à la Kusturica : loufoque et plein de rythme. Le réalisateur en fait beaucoup, parfois même trop. Et la musique et le bruit sont partout, au point qu’on aimerait parfois un peu plus de calme. Mais un film sympa.

Danse

“Tricôté” de Käfig
La compagnie Käfig du chorégraphe Mourad Merzouki présente sa nouvelle création à la Maison de la danse du 2 au 9 février : “Tricôté”. Six danseurs sont prévus pour cette chorégraphie spécialement conçue pour le jeune public et qui montre comment est construit un spectacle : les auditions, les répétitions et les représentations. A voir en famille.
Du 2 au 9 février à la Maison de la danse de Lyon, tarifs de 7 à 15 euros. A noter que ce spectacle sera ensuite présenté du du 4 au 14 mars à l’espace Albert Camus de Bron.

Concerts
Les lyonnais de La Mine de Rien sont en concert le vendredi 1er février à la Loupika, une péniche amarrée devant la Sucrière au Confluent. Soirée féstive en perspective avec leur style qui mélange chanson française et musique tzigane. Le même soir, la surprenante Jamika est au Ninkasi Kao. Une chanteuse qui accompagne souvent Zenzile, un excellent groupe dub. A découvrir absolument. D’ailleurs son album Helium Balloon Illusions, sorti il y a six mois, avait été une très bonne surprise. Alors que le lendemain, on pourra écouter les chansons à texte de la québécoise Lynda Lemay à la Bourse du Travail.



Tags : astérix | cornillac | Kafig | Cortex | Dussolier | La Mine de Rien | Jamika |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.