Transports, restauration : Lyon veut améliorer sa vie nocturne

Transports, restauration : Lyon veut améliorer sa vie nocturne
LyonMag

Et si la vie nocturne à Lyon s'améliorait ?

C'est la question sur laquelle se penchera ce lundi le premier comité de pilotage de la vie nocturne en présence de tous les acteurs du secteur. Au-delà de la Charte de la vie nocturne lancée en 2011, il s'agira de trouver d'autres pistes de travail. La Ville de Lyon a d'ailleurs déjà ses petites idées sur le sujet. "Nous avons la conviction que nous pouvons encore progresser notamment en matière de rayonnement, d'accueil des touristes... Beaucoup de chantiers pour rendre encore plus qualitative cette vie nocturne de manière à ce que comme toutes les grandes capitales, Lyon puisse être une ville accueillante y compris après 22h pour les jeunes comme pour les moins jeunes", assure Jean-Yves Sécheresse, adjoint à la Sécurité.

Parmi les pistes évoquées, on retrouve sans surprise les transports avec la possibilité de prolonger les horaires du métro en soirée (une des promesses de campagne de Gérard Collomb) mais aussi l'expérimentation des chèques taxis. La question du développement de la restauration est aussi présente : établissements ouverts plus tard ou encore mise en place de boulangeries de nuit. "Il faut avancer en mettant tout le monde autour de la table", a insisté ce lundi le 1er adjoint, Georges Képénékian.
Les premières solutions pourraient voir le jour dans la nuit lyonnaise d'ici les six prochains mois.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
et rentrer chez soi ... le 14/10/2014 à 09:45

Pour aller à Lyon le soir, encore faudrait il pouvoir rentrer dans de bonnes conditions ... Pour un jeune qui n'a pas de voiture, ou un touriste qui ne veut pas se perdre..., prendre les transports en commun c'est carrément "galère" après 22 heures: pb de fréquence des trams (attendre le T3 pendant 30 mn c'est trop long), et de sécurité pour les jeunes filles (prévoir des agents de sécurité en soirée dans les tram).

Signaler Répondre

avatar
Merci Gégé ! le 14/10/2014 à 09:12
héhé a écrit le 13/10/2014 à 20h58

Ne confondons pas tout, certes le vandalisme est inadmissible mais ce n'est pas une raison pour empêcher tout le monde de s'amuser !

Nous sommes à Lyon, une capitale européenne, jeune et dynamique qui se doit d'avoir une vie nocturne palpitante et réputée, une ville qui vit, qui attire et qui n'oblige pas ses habitants à aller se coucher faute de métros ou de bars fermés (par l'unique vieux rabougri de l'esprit de l'immeuble du dessus qui reste penché à sa fenêtre dans le seul but d'appeler la police dès que le niveau sonore dépasse 64 décibels)

Encourageons les gens à sortir de chez eux, à se rencontrer et ajoutons un peu de folie dans ce monde de plus en pus égoïste !

Monde égoïste... c'est bien celui que construisent les gens qui se disent: "nous on veut faire la fête, tant pis si ça dérange les habitants" ?

Il faut que les gens qui s'amusent sur les berges soient responsabilisés. Que quelqu'un pris en état d'ivresse sur la voie publique prenne une amende (comme la loi le prévoit); qu'un tagueur ou une fille en train d'uriner entre des voitures se prenne une amende aussi.
Et que les fonds ainsi récoltés servent à remettre en état les portes des immeubles, à nettoyer les trottoirs et à dédommager les habitants pour les nuisances. Voilà un vrai partage !

Signaler Répondre

avatar
PARTY le 14/10/2014 à 07:33
héhé a écrit le 13/10/2014 à 20h58

Ne confondons pas tout, certes le vandalisme est inadmissible mais ce n'est pas une raison pour empêcher tout le monde de s'amuser !

Nous sommes à Lyon, une capitale européenne, jeune et dynamique qui se doit d'avoir une vie nocturne palpitante et réputée, une ville qui vit, qui attire et qui n'oblige pas ses habitants à aller se coucher faute de métros ou de bars fermés (par l'unique vieux rabougri de l'esprit de l'immeuble du dessus qui reste penché à sa fenêtre dans le seul but d'appeler la police dès que le niveau sonore dépasse 64 décibels)

Encourageons les gens à sortir de chez eux, à se rencontrer et ajoutons un peu de folie dans ce monde de plus en pus égoïste !

+ 1000000

Signaler Répondre

avatar
gillesb le 14/10/2014 à 06:22

je trouve que c'est une bonne idée car je crois que lyon est belle le jour mais à mourir la nuit, j'en ai pour souvenir losque l'on faisait ldes salons pro à eurexpo, c'était...heu on fait quoi maintenant? ben rien chacun rentre à son hotel car en semaine lyon c'est mort ...

Signaler Répondre

avatar
héhé le 13/10/2014 à 20:58

Ne confondons pas tout, certes le vandalisme est inadmissible mais ce n'est pas une raison pour empêcher tout le monde de s'amuser !

Nous sommes à Lyon, une capitale européenne, jeune et dynamique qui se doit d'avoir une vie nocturne palpitante et réputée, une ville qui vit, qui attire et qui n'oblige pas ses habitants à aller se coucher faute de métros ou de bars fermés (par l'unique vieux rabougri de l'esprit de l'immeuble du dessus qui reste penché à sa fenêtre dans le seul but d'appeler la police dès que le niveau sonore dépasse 64 décibels)

Encourageons les gens à sortir de chez eux, à se rencontrer et ajoutons un peu de folie dans ce monde de plus en pus égoïste !

Signaler Répondre

avatar
... le 13/10/2014 à 17:37

Franchement, les riverains sont les premiers bénéficiaires de l'aménagement des berges du Rhône... Mais bon ça râle par conservatisme comme d'hab. Ils préféraient apparemment des parkings sous leurs fenêtres...

Signaler Répondre

avatar
Merci Gégé ! le 13/10/2014 à 17:18

Depuis que Collomb a transformé les berges du Rhône, la porte d'entrée de notre immeuble est systématiquement taguée. Nous la faisons nettoyer à nos frais (via la copropriété que nous finançons) et à peine 48h après des rigolos la souillent à nouveau.
Nous avons dû faire installer un interphone plus fiable pour empêcher les gens de venir uriner dans notre entrée ou d'aller déféquer dans notre montée d'escalier.
A d'innombrables reprises nous avons tenté d'appeler la police municipale pour qu'elle fasse cesser des batailles rangées sous nos fenêtres, entre minuit et 6h du matin.
Pour toutes ces nuisances, pas 1€ versé par la ville de Lyon, qui nous a imposé cet environnement.
Merci Collomb. 1000 fois merci. Vivement que les gens s'approprient les berges de Saône et dégagent de là...

Signaler Répondre

avatar
Non le 13/10/2014 à 16:48

Et les habitants, on y pense un peu ? Ne pas pouvoir dormir la nuit à cause cris dans la rue, de musique, et retrouver le lendemain une rue salle avec du vomit partout... Qu'on s'occupe déjà des habitants au lieu de vouloir donner du rayonnant à la ville !

Signaler Répondre

avatar
lucrece le 13/10/2014 à 16:30

pense t on aux salaries qui feront tourner ces etablissements ?

Signaler Répondre

avatar
Non, non ! le 13/10/2014 à 15:21

Collomb est déjà incapable de gérer ce qui se passe sur les berges du Rhône et ses alentours après 22h...
Les habitants n'en peuvent plus, leur cadre de vie s'est détérioré en 5 ans à peine. Ils doivent payer les pots cassés.
Oui à la vie nocturne, à condition qu'elle soit maîtrisée et que les riverains n'aient pas à en subir les conséquences.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.