Les chalets du Marché de Noël de Lyon sont ouverts !

Les chalets du Marché de Noël de Lyon sont ouverts !

Ambiance de fêtes de fin d'année place Carnot avec l'ouverture ce mardi matin du traditionnel Marché de Lyon. Il s'agit de la 23e édition de l'évènement où sont installés cette année 139 chalets qui proposeront notamment aux visiteurs des décorations de Noël, des produits du terroir (confitures de fruits et de fleurs, châtaigne et marrons glacés, miel, pain d'épice, foie gras, vin, liqueurs...) et bien sûr des cadeaux originaux à offrir (textile, colliers...).
Le Marché de Noël de la place Carnot, c'est jusqu'au 24 décembre.

X
3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
SARKY le 26/11/2014 à 13:35
Antiol a écrit le 25/11/2014 à 21h26

Ca y est, les beaufs sont heureux! En plus de claquer des fortunes dans des places au stade pour aller voir des milliardaires jouer au foot, ils vont pouvoir venir dépenser ce qui leur reste de pognon dans des gadgets à deux balles et se gaver de barquettes de frittes. Et ensuite c'est mêmes gros beaufs viennent pleurnicher que c'est la crise et que la vie est chère. Pitoyable!

Un texte plein de joie d'amour et d'espoir rédigé par un champion ès orthographe.

Signaler Répondre

avatar
déprime le 26/11/2014 à 12:43
Antiol a écrit le 25/11/2014 à 21h26

Ca y est, les beaufs sont heureux! En plus de claquer des fortunes dans des places au stade pour aller voir des milliardaires jouer au foot, ils vont pouvoir venir dépenser ce qui leur reste de pognon dans des gadgets à deux balles et se gaver de barquettes de frittes. Et ensuite c'est mêmes gros beaufs viennent pleurnicher que c'est la crise et que la vie est chère. Pitoyable!

Ta vie doit être géniale.

Signaler Répondre

avatar
Antiol le 25/11/2014 à 21:26

Ca y est, les beaufs sont heureux! En plus de claquer des fortunes dans des places au stade pour aller voir des milliardaires jouer au foot, ils vont pouvoir venir dépenser ce qui leur reste de pognon dans des gadgets à deux balles et se gaver de barquettes de frittes. Et ensuite c'est mêmes gros beaufs viennent pleurnicher que c'est la crise et que la vie est chère. Pitoyable!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.