Six mois de prison avec sursis requis contre l'ancien maire de Tarare

Six mois de prison avec sursis requis contre l'ancien maire de Tarare
DR

L'affaire Thomas Chadoeuf-Hoebeke se précise.

L'ancien maire PS de Tarare comparaissait jeudi devant le tribunal correctionnel de Lyon. Il est accusé de délit de favoritisme, des faits qui remontent à 2011 lors de la passation du marché public de végétalisation de sa mairie. Thomas Chadoeuf-Hoebeke a nié avoir demandé à ce que l'entreprise Canevaflor obtienne le marché malgré les accusations de son ancien directeur général des services.

Le procureur a requis de la prison avec sursis et des amendes pour ce dernier, mais aussi pour l'ancien dirigeant de Canevaflor. Quant à l'ancien premier magistrat de Tarare, il risque 6 mois de prison avec sursis et 5000 euros d'amende.
Le jugement sera rendu le 26 février.

X
3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
mega le 12/12/2014 à 11:34

bha ... si on regardait les entrées de villas de nos elus et qu'on leur demande la facture du goudron genereusement repandu ... peu de nos elus serait capables de la fournir !!
que font les services fiscaux ? voila un controle facile à faire pour eux ! au lieu de persecuter les francais qui travaillent ...
de toutes facons , on publie les peines encourues par ces gens en 1ERE page et ensuite ils sont acquittés en petites lignes au fond d'une rubrique ...

Signaler Répondre

avatar
pas de doute le 12/12/2014 à 10:04
jdcjdr a écrit le 12/12/2014 à 09h23

Oh, encore un élu socialiste condamné...
Décidemment, le socialisme et l'argent ne font pas bon ménage !!!

et un de plus de ces donneurs de leçons de gauche

On a sous nos la supercherie des élus de gauche qui condamnaient à gorge déployée ces mêmes dérives qu'il pratiquent eux mêmes

Signaler Répondre

avatar
jdcjdr le 12/12/2014 à 09:23

Oh, encore un élu socialiste condamné...
Décidemment, le socialisme et l'argent ne font pas bon ménage !!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.