Joué-les-Tours, Dijon et Nantes : Philippe Meunier tacle "la prudence du gouvernement" et veut être "intraitable" avec les ennemis de la République

Le député UMP du Rhône réagit ce mercredi aux trois faits-divers de ces derniers jours à Joué-les-Tours, Dijon et Nantes. Pour Philippe Meunier, ces "attaques (...) ainsi que l'accroissement massif du nombre de djihadistes en France doivent décider le gouvernement à renforcer les moyens de l'ensemble de nos forces de sécurité afin de leur permettre de combattre plus efficacement les ennemis de la France".
Alors que les liens entre ces drames ne sont pas établis, Philippe Meunier tacle "la prudence du gouvernement au sujet de ces attentats" qui confine "à l'aveuglement".

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
LoL le 24/12/2014 à 13:17
Louis a écrit le 24/12/2014 à 13h06

Fidèle lui-même, surfant sur le discours populiste actuel... Mais c'est vrai que remettre en question le suivi psychiatrique ou l'alcoolisme .... c'est moins "vendeur", en périodes de fêtes.

Louichette nous allons commencer par votre cas...
Vous êtes un cas d'école, parfait !

Signaler Répondre

avatar
Louis le 24/12/2014 à 13:06

Fidèle lui-même, surfant sur le discours populiste actuel... Mais c'est vrai que remettre en question le suivi psychiatrique ou l'alcoolisme .... c'est moins "vendeur", en périodes de fêtes.

Signaler Répondre

avatar
Daniel le 24/12/2014 à 12:29

Si les liens ne sont pas établis je ne sais pas ce qu'il faut de plus pour les établir. Origines des assassins, désir manifeste de tuer, cris de allah akbar dans deux cas. Si on leur fait croire que ce n'est pas la même chose, ils vont en rajouter; sinon ils peuvent se contenter de cette psychose.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.