Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Gérard Collomb réélu maire de Lyon - LyonMag

Rétro : les faits marquants de l’actualité politique à Lyon en 2014

Gérard Collomb réélu maire de Lyon - LyonMag

2015 pointe le bout de son nez ; l’occasion de faire le bilan de l’année écoulée. De nombreux évènements politiques ont en effet marqué les douze derniers mois. LyonMag vous propose un petit retour en arrière.

Gérard Collomb le soir de sa victoire, ici avec Jean-François Carenco - LyonMagGérard Collomb le soir de sa victoire, ici avec Jean-François Carenco - LyonMag
Gérard Collomb reste maire de Lyon
Date : 30 mars
Il aura fallu un second tour mais Gérard Collomb est réélu maire de Lyon après une campagne tardive. Ses listes arrivent en tête avec 50,64% des voix devant l’UMP de Michel Havard (34,24%) et le Front National de Christophe Boudot (10,34%).
On notera également la victoire de Nathalie Perrin-Gilbert dans le 1er arrondissement, qui avait décidé de prendre ses distances avec le maire de Lyon.

Najat Vallaud-Belkacem et Thierry Braillard - LyonMagNajat Vallaud-Belkacem et Thierry Braillard - LyonMag
Les Lyonnais Vallaud-Belkacem et Braillard dans le gouvernement Valls
Date : 2 et 9 avril
Alors que Manuel Valls prend la place de Jean-Marc Ayrault comme Premier ministre à la suite de la débâcle du PS aux municipale, Najat Vallaud-Belkacem garde son ministère des Droits des femmes et obtient en plus la Ville, la Jeunesse et les Sports.
De son côté, Thierry Braillard, ancien adjoint aux Sports de Gérard Collomb, est nommé secrétaire d’État chargé des Sports.
Lors du remaniement en août dernier, les deux Lyonnais restent au sein du gouvernement ; Thierry Braillard garde son secrétariat mais Najat Vallaud-Belkacem obtient le portefeuille de l’Éducation.

Christophe Boudot et Agnès Marion du FN du Rhône - LyonMagChristophe Boudot et Agnès Marion du FN du Rhône - LyonMag
Européennes : le FN en tête dans le Sud-Est, l’UMP résiste à Lyon et dans le Rhône
Date : 25 mai
Séisme politique en France à l’occasion des élections européennes puisque le Front National devient le premier parti de France en finissant en tête des votes. La circonscription Sud-Est n'a pas dérogé à la règle puisque la liste de Jean-Marie Le Pen a terminé en tête, devant l'UMP et le PS.
Dans le Rhône, c'est Renaud Muselier, le candidat UMP, qui l'a emporté d'une courte tête avec 23,38% des voix, contre 20,63 pour le FN. A Lyon, le parti frontiste n'a pas fait de percée. Car avec 13,60% des voix, il se retrouve derrière l'UMP (23%) et même le PS de Vincent Peillon (17,37%).

LyonMagLyonMag
Annonce du projet de fusion entre Rhône-Alpes et Auvergne
Date : 3 juin
Dans le cadre de la réforme territoriale, François Hollande annonce une réorganisation du territoire français.
Après plusieurs mois de réflexion, le Parlement adopte définitivement cette nouvelle carte de France à 13 régions contre 22 actuellement. Rhône-Alpes et Auvergne ne feront plus qu’une seule région dès 2016 avec des élections régionales en décembre 2015.
L’objectif de cette réforme est selon le gouvernement de redessiner la France pour plusieurs décennies avec des régions de "taille européenne" afin qu'elles deviennent un réel moteur du développement économique.

Michèle Piacrd - LyonMagMichèle Piacrd - LyonMag
L’élection municipale de Vénissieux invalidée par la justice !
Date : 7 octobre
Suite aux deux recours déposés pour l’un par le préfet Jean-François Carenco et le second par Christophe Girard, candidat UMP du scrutin, demandant l’annulation de l’élection de deux conseillers d’extrême-droite de la liste Vénissieux fait Front (Yvan Benedetti et Estelle Gagon), le tribunal administratif de Lyon a prononcé l’annulation des municipales de mars dernier. Un nouveau scrutin sera donc organisé en cette nouvelle année 2015.



Tags : rétro | Politique | Lyon | 2014 |

Commentaires 5

Déposé le 04/01/2015 à 17h42  
Par Sturlapitude Citer

Le Petit Pop a écrit le 03/01/2015 à 11h33

Ben alors il ne faut pas oublier la "chute" de Vaulx-en-Velin, tenue par le PCF depuis 85 ans! Mais bien sûr, comme ça ne permet pas de ressasser encore le Grand Stade...

Pas très fin comme analyse, rien à voir! Le grand stade restera un exemple emblématique de la décrépitude du Parti des Stades, pardon du PS

Déposé le 03/01/2015 à 11h33  
Par Le Petit Pop Citer

Sturlapitude a écrit le 02/01/2015 à 18h24

La défaite de Sturla à Décines, ville socialiste depuis 47 ans passée à l'UMP.
Lyon mag devrait analyser les raisons de cette défaite.
Crédoz nous avait dit qu'il y aurait des sacrifiés, il ne pensait pas à son petit Jérôme!

Ben alors il ne faut pas oublier la "chute" de Vaulx-en-Velin, tenue par le PCF depuis 85 ans! Mais bien sûr, comme ça ne permet pas de ressasser encore le Grand Stade...

Déposé le 02/01/2015 à 19h30  
Par mouarffff Citer

Kin a écrit le 02/01/2015 à 17h20

Et là large victoire de l Ump aux municipales ça ne vous intéresse pas ?

Non on s'en fou!

Déposé le 02/01/2015 à 18h24  
Par Sturlapitude Citer

La défaite de Sturla à Décines, ville socialiste depuis 47 ans passée à l'UMP.
Lyon mag devrait analyser les raisons de cette défaite.
Crédoz nous avait dit qu'il y aurait des sacrifiés, il ne pensait pas à son petit Jérôme!

Déposé le 02/01/2015 à 17h20  
Par Kin Citer

Et là large victoire de l Ump aux municipales ça ne vous intéresse pas ?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.