Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

Attentat à Charlie Hebdo : les politiques lyonnais prônent l’union nationale

LyonMag

L'heure est au recueillement vingt-quatre heures après l'attentat à la rédaction de Charlie Hebdo.

Entre 10 et 15 000 lyonnais se sont spontanément rassemblés mercredi soir sur la place des Terreaux. De nombreux politiques lyonnais étaient aussi présents pour défendre la liberté de la presse. Dans toute la classe politique, le maître-mot est à présent "union nationale".

Pour David Kimelfeld, premier fédéral du parti socialiste du Rhône, "rien ne doit venir contrarier le rassemblement le plus large. Il faut être dans l'unité la plus parfaite". Une unité respectée aussi à droite. "Il est important de faire bloc contre de tels actes, affirme Michel Havard, le leader UMP de l'opposition municipale. C'est une atteinte à la démocratie. Nous devons aller la défendre en manifestant notre soutien aux valeurs qui la fondent".

Même son de cloche à l'UDI. "L'union nationale s'impose, elle ne se discute même pas, pour Christophe Geourjon, conseiller municipal à Lyon. Attaquer Charlie Hebdo, c'est clairement attaquer la République, la liberté de la presse, de penser, le vivre-ensemble et face à cela la République doit être unie".

Une manifestation devrait avoir lieu en fin de semaine à Lyon. Un rassemblement "qui ne doit pas être politique, selon Christophe Boudot, secrétaire départemental du Front National. Elle doit être ouverte à tous, à tous les courants de la sphère politique".

Au parti communiste en revanche, on préfère parler de "cohésion sociale et nationale autour de la défense de la liberté d'expression et de la liberté de la presse". Pour Raphaël Debu, secrétaire départemental du Parti communiste, la manifestation ne doit pas rassembler tous les courants politiques. "Ça me semble normal de défiler aux côtés de n'importe quel mouvement politique qui respecte les valeurs républicaines. Je ne suis pas sûr que certains partis d'extrême-droite partagent réellement ces valeurs-là. On a beaucoup entendu de dénonciations de ces partis, notamment sur un supposé complot des journalistes".



Tags : charlie hebdo | kimelfeld | havard | boudot | geourjon | debu |

Commentaires 9

Déposé le 08/01/2015 à 17h59   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Guignol Citer

Le maire de villeurbanne est peut être républicain mais pas du tout démocrate !

Déposé le 08/01/2015 à 16h05  
Par Le FN a toute sa place! Citer

On ne doit pas défiler "pour nos valeurs" (qu'elles sont-elles précisément?) mais contre l'Ennemi qui a attaqué la France!

Le terrorisme islamique! C'est un acte de guerre qui a eu lieu pas "une atteinte à la loberté d'expression"!

Déposé le 08/01/2015 à 16h03  
Par Le FN a toute sa place! Citer

Ce n'est pas une manif pour la liberté de la Presse, car ces assassins ont attaqué la France!

Nous sommes en Guerre contre un ennemi qui a ses propres troupes en France!

C'est contre la Barbarie islamiste que nous défilerons!
Assez de refuser de designer les coupables!

Les barbares islamistes ont déclaré la guerre à la France, pas seulement à Charlie-Hebdo!

Nous sommes tous concernés, tous en danger!

Pas question d'une recupération politicienne d'un quelconque "Front Républicain"!

TOUS UNIS CONTRE LA BARBARIE ISLAMISTE!

NON au manips politiciennes!

Fanfan Déposé le 08/01/2015 à 15h55  
Par Fanfan Citer

Union nationale oui mais soyons réalistes, en vue des élections de Mars, on se positionne!

Déposé le 08/01/2015 à 15h26  
Par agir69 Citer

Assez de discours: il faut agir, et dans tous les domaines. Seuls les élus sont aveugles, le peuple français est très conscient des problèmes, surtout de ceux dont IL NE FAUT PAS PARLER !

Déposé le 08/01/2015 à 15h13  
Par Et oui c est bret Citer

A Villeurbanne le maire ne fait pas l union comme à Paris et Lyon aucun membre de l opposition à coté du maire

Déposé le 08/01/2015 à 15h08  
Par Scandaleux Citer

Le PCF se pose en juge de qui est républicain et qui ne l'est pas... on marche sur la tête.
Tous ceux qui ont minimisé les attentats de Joué-les-Tours, Nantes, Dijon, Sidney, Boston, Bruxelles, etc., s'ils ont encore un peu d'honneur, doivent s'abstenir de participer à ces marches. Ils portent de lourdes responsabilités dans la situation actuelle...

Déposé le 08/01/2015 à 14h47  
Par Hervé Citer

On compte sur tous nos élus lyonnais et nationaux pour l'union nationale du déni et de la manipulation, cela fait des années que ça dure.

Déposé le 08/01/2015 à 14h25  
Par Bisounours Citer

Les communistes et la tolérance...

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.