Lyon: deux jeunes se font passer pour les frères Kouachi dans le 8e arrondissement

Deux jeunes de 18 et 19 ans poursuivis pour avoir semé la panique dans un lycée du 8e arrondissement. Les faits se sont déroulés lundi après-midi. Ils se sont introduits dans un établissement du quartier Monplaisir en se faisant passer pour les frères Kouachi, à l'origine de l'attentat contre Charlie Hebdo. Les deux hommes ont été interpellés juste après. Laissés libres, ils seront jugés en avril prochain, notamment pour apologie d'acte de terrorisme.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
TOUT EST DIT le 15/01/2015 à 14:10

"Laissés libres, ils seront jugés en avril prochain"

tout est dit...dorénavant ça sera comme avant...(au mieux)

Signaler Répondre

avatar
Agatha le 15/01/2015 à 07:42

Ah ah ah Lyon mag n'a pas apprécié mon commentaire,. Bravo le rédacteur!!!!!

Signaler Répondre

avatar
chiche? le 14/01/2015 à 20:54

Le proviseur aurait dû les prendre à leur propre jeu et leur envoyer le GIGN ou le RAID, on se serait bien marré.

Signaler Répondre

avatar
chapiitre 2 - EGALITE le 14/01/2015 à 17:34
2 poids 2 mesures a écrit le 14/01/2015 à 13h15

Laissé libre en jouant les terroristes.
Si un individu avait joué à l'islamophobe dans une école, resterait-il libre jusqu'à sa comparution ?

comme Foldire tu veux dire ? je sais pas. Probablement.

Signaler Répondre

avatar
LES FAITS PARLENT D'EUX MEMES le 14/01/2015 à 17:25

IL va falloir sérieusement recenser et énumérer les "faits" puisque dès que l'on dit autre chose on est de suite taxé d'islamophobie...

Signaler Répondre

avatar
Fopladire le 14/01/2015 à 15:52
TELE ET REALITE a écrit le 14/01/2015 à 13h53

ça fait quand même beaucoup "d'apologie d'acte de terrorisme"... un peu trop pour que l'on puisse parler de simples débordements en marge du sentiment d'unité nationale que le gouvernement et la télé essaient (et c'est louable) de faire passer...

Autre réflexion : la comparution immédiate ne serait-elle pas plus appropriée qu'un jugement an avril (j'imagine que d'ici là ils auront encore l'occasion de "sexprimer" sur les réseaux sociaux...) ?

Des cas isolés constatés dans toutes les banlieues, quartiers et écoles à forte diversité islamique.
C'est l'art d'être isolé en masse.

Signaler Répondre

avatar
Oli le 14/01/2015 à 15:29

Gendarmes "feu" merci

Signaler Répondre

avatar
TELE ET REALITE le 14/01/2015 à 13:53

ça fait quand même beaucoup "d'apologie d'acte de terrorisme"... un peu trop pour que l'on puisse parler de simples débordements en marge du sentiment d'unité nationale que le gouvernement et la télé essaient (et c'est louable) de faire passer...

Autre réflexion : la comparution immédiate ne serait-elle pas plus appropriée qu'un jugement an avril (j'imagine que d'ici là ils auront encore l'occasion de "sexprimer" sur les réseaux sociaux...) ?

Signaler Répondre

avatar
2 poids 2 mesures le 14/01/2015 à 13:15

Laissé libre en jouant les terroristes.
Si un individu avait joué à l'islamophobe dans une école, resterait-il libre jusqu'à sa comparution ?

Signaler Répondre

avatar
Honnête le 14/01/2015 à 13:00

Tolérance zéro qui disent.......
Vive ce gouvernement de fiottes!
Comparution immédiate pour ces jeunes pendant qu'on les a sous la main, car c'est bien connu, en avril ils viendront d'eux-même au tribunal!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.