Attentat à Paris : "Les prisons doivent être revisitées par nos valeurs républicaines" selon Bernard Devert

Après les attentats parisiens de Charlie Hebdo et de l’épicerie casher, le prêtre lyonnais Bernard Devert rend un dernier hommage aux victimes.

" L’inacceptable et l’injustifiable se sont produits : des journalistes fusillés à bout portant, des hommes qui au nom de leur judaïté sont assassinés par des "fous du diable"", explique Bernard Devert dans sa tribune de cette semaine.
Le père fondateur du mouvement Habitat et Humanisme tient à montrer l’urgence de moderniser les prisons françaises : "les prisons doivent être revisité par nos valeurs républicaines", explique-t-il. Selon lui, lorsque les prisons sont fermées sur l’extérieur elles commencent à développer une forme "d’obscurantisme".
Aussi, il convient de s’interroger sur les formes d’emprisonnement c’est-à-dire sur la privation de liberté des détenus. En effet, la condamnation n’est selon lui pas toujours assortie d’un temps de préparation à la réintégration dans la société. Elle est donc exclusive et encourage l’émergence de "communauté criminelle" au sein des prisons comme ce fut le cas pour les frères Kouachi, responsables de l’attentat à Charlie Hebdo. Il insiste sur le fait que « privilégier la fraternité, c’est entrer en résistance pour livrer un combat sur ce qui déshumanise".
Enfin, le prêtre lyonnais invite à un "après 7 janvier" basé sur une plus grande cohésion sociale et une lutte intempestive contre la violence dans les prisons. Et cette dernière commence par rétablir la notion de confiance, souvent mise à mal à l’égard de ceux qui ont connu l’univers carcéral.


Tags :

devert

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
laïcité le 19/01/2015 à 17:37
Sandrine a écrit le 19/01/2015 à 16h52

Ils sont peut-être majoritaires, mais quand on voit les dégâts causés par les "intégristes" dont vous parlez ils ne sont pas assez.

Dans une société sans Dieu vous avez les massacres de Stal!ne, H!tler, Pol Pot et cie... pas sûr que ce soit la panacée.

Parce que vous voulez convertir les non-croyants ou les musulmans "pour leur bien" ? Un temps, cela s'appelait les croisades ...

Signaler Répondre

avatar
Sandrine le 19/01/2015 à 16:52
république laïque a écrit le 19/01/2015 à 14h41

Les aumôniers de prison catholiques sont environ 700, contre 150 aumôniers musulmans, 350 aumôniers protestants, et 70 aumôniers juifs.
Donc largement majoritaires.
Ensuite, c'est justement au nom d'un fanatisme religieux que les terroristes ont tué, tout comme c'est le cas pour d'autres massacres passés. Dans une société sans Dieu, on aurait pas ces assassinats et guerres stupides. Et on s'en porterait bien mieux.

Ils sont peut-être majoritaires, mais quand on voit les dégâts causés par les "intégristes" dont vous parlez ils ne sont pas assez.

Dans une société sans Dieu vous avez les massacres de Stal!ne, H!tler, Pol Pot et cie... pas sûr que ce soit la panacée.

Signaler Répondre

avatar
république laïque le 19/01/2015 à 14:41
Sandrine a écrit le 19/01/2015 à 14h13

Il faudrait surtout plus d'aumôniers chrétiens, qui apprendraient au prisonnier le pardon, l'amour du prochain, le respect des 10 commandements (dont le "Tu ne tueras point"), etc.
Dans une société sans Dieu, pas étonnant d'avoir des horreurs pareilles dans l'actualité.

Les aumôniers de prison catholiques sont environ 700, contre 150 aumôniers musulmans, 350 aumôniers protestants, et 70 aumôniers juifs.
Donc largement majoritaires.
Ensuite, c'est justement au nom d'un fanatisme religieux que les terroristes ont tué, tout comme c'est le cas pour d'autres massacres passés. Dans une société sans Dieu, on aurait pas ces assassinats et guerres stupides. Et on s'en porterait bien mieux.

Signaler Répondre

avatar
Sandrine le 19/01/2015 à 14:13

Il faudrait surtout plus d'aumôniers chrétiens, qui apprendraient au prisonnier le pardon, l'amour du prochain, le respect des 10 commandements (dont le "Tu ne tueras point"), etc.
Dans une société sans Dieu, pas étonnant d'avoir des horreurs pareilles dans l'actualité.

Signaler Répondre

avatar
TROP TARD le 19/01/2015 à 13:50

Trop tard... Fallait y penser avant !
Toutes les erreurs ne peuvent être réparées...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.