Présidentielle : le père Devert réclame aux candidats des "propositions concrètes" pour les Français les plus démunis

Présidentielle : le père Devert réclame aux candidats des "propositions concrètes" pour les Français les plus démunis
Le père Devert - LyonMag

A deux semaines du premier tour de l’élection présidentielle, le père Bernard Devert a publié une lettre ouverte adressée aux 11 candidats.

Le fondateur lyonnais d’Habitat et Humanisme estime que "l’attente de propositions concrètes répondant aux difficultés des plus fragiles" explique en partie "le risque de l’absentéisme".

"Il ne vous est certes pas demandé un catalogue de mesures, mais une vision de la res publica tissant l’unité et l’indivisibilité de la République dont l’une des déchirures est celle de l’habitat, marqueur des pauvretés et précarités", poursuit le père Devert, qui rappelle que "la rue a tué plus de 5000 personnes en dix ans" et qu’"un jeune sur deux, en âge de travailler, (est) au chômage".


"La vigilance à la fragilité est un appel à la responsabilité pour faire naître de nouveaux modèles se substituant à ceux qui ne fonctionnent plus, sauf au prix de l’injustice, laissant dans des abimes les accidentés de la vie. Oui, quelle attention leur porterez-vous ?", conclut-il.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Brunet le 10/04/2017 à 09:32

toute la cathosphére lyonnaise peuple le conseil d'administration d'Habitat & Humanisme 69 , elle combat ouvertement l'assistanat , la contraception , le mariage pour tous et est en train de se constituer un capitale immobilier avec le soutien parfois de Gérard Collomb . Souvent aucun moyen n'est proposé pour l'insertion , l'accompagnement minimum .
Il s'agit de bonne conscience .
Pourquoi ne demande-t-il pas à Fillon de reverser l'argent usurpé à Habitat&Humanisme pour l'embauche de véritables travailleurs sociaux ? Pourquoi ne dénonce-t-il pas la pédophilie ecclésiale et l'intolérance , l'homophobie qui perturbent des centaines d'êtres humains !

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 09/04/2017 à 19:36

Prendre les sous dans la poche des autres, et continuer la guerre commerciale jusqu'à ce qu'il ne reste plus un seul arbre et un seul humain sur terre ?
:o)

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.