Bernard Devert : "Deux familles de Roms vont déjà pouvoir quitter le village de Saint-Genis-les-Ollières"

Bernard Devert : "Deux familles de Roms vont déjà pouvoir quitter le village de Saint-Genis-les-Ollières"
Bernard Devert - LyonMag

Le père Bernard Devert est l’invité de de Ca Jazz à Lyon ce mardi. Le fondateur d’Habitat et Humanisme est revenu sur les 30 ans de l’association.

Il y a 30 ans, Bernard Devert se lançait dans la lutte contre l’injustice liée au logement. Et déjà à l’époque, il savait qu’il aurait du pain sur la planche. "On n’avait pas l’espoir de n’être plus là, 30 ans plus tard", indique-t-il.

Les profils des personnes qu’il aide ont bien changé : "Les familles monoparentales, les réfugiés, on ne les avait pas il y a 30 ans".

Mais l’injustice reste la même : "Le fait de ne pas avoir un toit, c’est un manque de reconnaissance, c’est dire à la personne qu’elle ne compte pas, qu’elle n’existe pas", martèle le père Devert.

Tout n’est pas morose dans ces 30 années passées, Bernard Devert salue la mixité sociale, en vogue à Lyon, qui "permet d’avoir une ville plus hétérogène".

"Le fait de ne pas avoir un toit, c’est un manque de reconnaissance, c’est dire à la personne qu’elle ne compte pas, qu’elle n’existe pas", martèle le père Devert.

Tout n’est pas morose dans ces 30 années passées, Bernard Devert salue la mixité sociale, en vogue à Lyon, qui "permet d’avoir une ville plus hétérogène".

Dernier projet en date pour Habitat et Humanisme : l’espace Emmanuel Mounier à l’université catholique de Lyon où 90 étudiants vivent avec des personnes en convalescence. "Elles prennent soin de ces personnes, leur parlent. On brise les situations de solitude".

Autre projet important pour le père Devert, le village modulaire de Saint-Genis-les-Ollières où vivent depuis 6 mois environ 130 Roms. Ces derniers suivent le programme d’insertion par l’emploi et l’éducation de la préfecture du Rhône. Et les débuts s’annonçaient mouvementés avec une population largement défavorable au projet. "Je ne sais pas si tout est oublié mais les choses se passent bien. Les enfants des bidonvilles étaient promis à un avenir destructeur. (…) Il faut un autre regard des riverains sur les Roms".

Le projet avance si bien que deux familles sont en partance du village. "Le maire d’une commune de la Nièvre les accueillera au mois de septembre, révèle Bernard Devert. Les parents vont trouver un travail, notamment dans les espaces verts de la mairie. Et les enfants seront scolarisés".

Ca Jazz à Lyon est à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en podcast sur LyonMag.com

X
16 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
dégoûtée le 23/06/2016 à 22:57
Abbé rhétorique a écrit le 22/06/2016 à 15h27

Des non dits ? Comme les gamins qui partent tous les matins en TCL faire la manche à Lyon avec leur fères et soeurs en poussette ? Comme ces bon vieux catholiques qui font un très joli reportage Youtube sur ce ghetto, mais qui filment les batiments en dur abritant les réfugiés ? Comme les soit disant engagements signés de la part des familles que l'on attend toujours ? Comme les 3 familles qui se sont fait explusées du camp pour mendicité et prostitution ? Ou alors comme le préfet toujours plus en marge de la loi qui refuse la fourniture des appels d'offre qui auraient du être passés ? Ou enfin comme ce croisé encravaté qui voudrait se faire passer pour l'abbé pierre ?

Tout à fait d'accord!Beaucoup de non-dits en effet!De tout de façon sur ce soi-disant programme d'insertion nous ne saurons que ce que l on veut bien nous faire croire!Je pensais aussi qu'il ne fallait pas caricaturer les roms et qu il fallait leur laisser une chance de sintégrer mais...ceux qui prennent le bus 72 comprendrons!on est loin du tableau idyllique. Il n y a aucun respect du bus : on retrouve de la nourriture partout, des cannettes sur les sièges,...A leur arrivée à gorge de loup les gamins se précipitent sur les distributeurs de nourriture pour les secouer et récupérer tout ce qui tombe.je passe sur les détails mais les chauffeurs de cette ligne sont excédés.Les passagers aussi.Et il suffit d'assister une fois à un tel spectacle pour comprendre que de leur part il n'y a ni reconnaissance, ni respect pour le matériel commun, ni envie de s'intégrer.Je parle pour ceux que j'ai vu.Bien évidemment il y en a sûrement d'autres différents.Du moins j'éspère...

Signaler Répondre

avatar
Priorité aux étrangers! le 23/06/2016 à 20:56

Les "Roms" ne sont pas des réfugiés (La Roumanie est membre de l'UE et les français lui versent via Bruxelles beaucoup d'argent, notamment pour les "roms") ...par ailleurs il y a 5 millions de chômeurs en France...

Qu'on m'explique pourquoi le fait d'employer des "roms" à la place de français est admirable? Parce qu'ils sont "étrangers"...et que ça leur donne une priorité! Ah oui, j'avais oublié Mathieu 25 "J'étais étranger et vous m'avez accueilli..."

Encore une idée chrétienne devenue folle!

Signaler Répondre

avatar
Patriote le 23/06/2016 à 18:24
peur a écrit le 22/06/2016 à 10h25

Tout ça c'est de la théorie non étayée.. la réalité est quand même bien plus complexe que les 2 catégories que vous évoquez.

Je n'ai d'ailleurs jamais entendu quelqu'un dire "si vous ne m'aidez pas vous êtes des salauds sans cœur" mais surement que vous avez des exemples.

Bref il faut se féliciter que les roms pris en charge puissent bénéficier d'une insertion plutôt que de vilipender sur les forums.. même si tout n'est pas rose et que les abus doivent être sanctionnés.

A peur, peur des extrêmes peur du changement,vous faites partis de c'est francais qui on voter Hollande et qui pleurent maintenant contre la loi du travail. C'est bien fait,votre mentalités et à l'image de là minorités qui nous gouvernés ,vous avez peur de votre ombre c'est ça votre probleme. L'Europe a était construite pour les multinationales ,et pour les roms et les pays de l'est ,pour s'installer chez eux avec une main d'œuvre presque gratuite. Vous aimez les roms ,mais chez les autres ,prenez en une famille chez vous , car ,personne je ne les aimes pas ,ni les collabos comme vous ,qui devraient être tondus prochainement j'espère.

Signaler Répondre

avatar
Chauve le 23/06/2016 à 13:11

Quel aveuglement sélectif, quelle inconscience politique que d'accueillir ainsi les Roms. Il ne faut pas s'étonner que l'Eglise catholique soit en perte de vitesse en France. Ce père aurait mieux fait déjà, en cadeau d'accueil, d'offrir un jeu de préservatifs afin que nous ne voyions plus des mères, avec leur nourrisson dans les bras nous "implorer" d'un "S'il vous plaît". Je devrais faire pareil, tiens....

Signaler Répondre

avatar
dommage le 22/06/2016 à 16:39

Ils quittent le camp ... Pour retourner dans leur pays ? Non ?? Quel dommage !

Signaler Répondre

avatar
Abbé rhétorique le 22/06/2016 à 15:27
boubouphile a écrit le 22/06/2016 à 09h08

sur la vie de ce camp, il semble y avoir des non dits... tout n'est pas rose à Saint-Genis mais il ne faut pas en faire état, sous peine d'être sensuré ? bon courage aux riverains

Des non dits ? Comme les gamins qui partent tous les matins en TCL faire la manche à Lyon avec leur fères et soeurs en poussette ? Comme ces bon vieux catholiques qui font un très joli reportage Youtube sur ce ghetto, mais qui filment les batiments en dur abritant les réfugiés ? Comme les soit disant engagements signés de la part des familles que l'on attend toujours ? Comme les 3 familles qui se sont fait explusées du camp pour mendicité et prostitution ? Ou alors comme le préfet toujours plus en marge de la loi qui refuse la fourniture des appels d'offre qui auraient du être passés ? Ou enfin comme ce croisé encravaté qui voudrait se faire passer pour l'abbé pierre ?

Signaler Répondre

avatar
serge magneto le 22/06/2016 à 11:22
peur a écrit le 22/06/2016 à 10h25

Tout ça c'est de la théorie non étayée.. la réalité est quand même bien plus complexe que les 2 catégories que vous évoquez.

Je n'ai d'ailleurs jamais entendu quelqu'un dire "si vous ne m'aidez pas vous êtes des salauds sans cœur" mais surement que vous avez des exemples.

Bref il faut se féliciter que les roms pris en charge puissent bénéficier d'une insertion plutôt que de vilipender sur les forums.. même si tout n'est pas rose et que les abus doivent être sanctionnés.

Tout cela ce n'est pas de la théorie non étayée, c'est le témoignage de ma vie, j'ai bousillé une partie de ma jeunesse, plein d'idéaux d'aide et de partage ... jusqu'à ce que je comprenne qu'il y a autant de gens qui prennent que ceux qui donnent , et sans limites.

Je comprends que vous défendiez vos idées, que vous vous agaciez de ce qui heurte vos croyances, mais, de grâce, descendez un peu de vos certitudes et ne prenez pas un ton insultant en balayant ce qui vous dérange d'un revers de main comme si ça n'existait pas.

Je vais être méchant, je vais surement vous choquer, mais il me semble que c'est nécessaire, par ce que semblez bien obtus : la situation des pauvres, des roms, des SDF s'est elle améliorée depuis 30 ans ? il ne me semble pas, alors on continue sur la même voie sans se poser de question ? n'agit-on pas plus sur les conséquences que sur les causes ?

La méthode d'aide qui me semble fonctionner le mieux c'est de transformer les gens en être humain responsables, et ça , c'est pas gagné ...

Signaler Répondre

avatar
peur le 22/06/2016 à 10:25
serge magnéto a écrit le 22/06/2016 à 09h49

comme toujours, le diable se cache dans les détails, il est effectivement très noble d'avoir la volonté d'aider des gens qui sont dans le besoin, les défavorisés, les pas-de-chance-dans-la-vie ... ça c'est la théorie. Dans la pratique on s'aperçoit rapidement qu'il y a 2 types de profiles qui ressortent (sans considération d'origine ethnique, de religion ou d'orientation sexuelle) :
- ceux qui s'en accommodent très bien : "je suis un pauvre malheureux donc tout le monde me doit tout sans contre partie, si vous ne m'aidez pas vous êtes des salauds sans cœur" => mode de vie parasitaire, les aider est aussi pertinent que de vouloir remplir le tonneau des danaïdes.
- ceux qui sont dans cette situation par malchance, par erreur de jeunesse, par accident de la vie, qui le plus souvent essaient de s'en sortir, tant bien que mal, en adultes responsables, et ceux là peuvent crever parce qu'ils ne font pas de bruit, ne passent pas leur temps à se plaindre, ceux-là, personne ne se soucie d'eux.

Donc les gens de la seconde catégorie, au bout d'un moment, ils se demandent à quoi ça sert de faire des efforts, puisque s'ils arrêtaient, ils s'en sortirait probablement mieux.

Tout ça c'est de la théorie non étayée.. la réalité est quand même bien plus complexe que les 2 catégories que vous évoquez.

Je n'ai d'ailleurs jamais entendu quelqu'un dire "si vous ne m'aidez pas vous êtes des salauds sans cœur" mais surement que vous avez des exemples.

Bref il faut se féliciter que les roms pris en charge puissent bénéficier d'une insertion plutôt que de vilipender sur les forums.. même si tout n'est pas rose et que les abus doivent être sanctionnés.

Signaler Répondre

avatar
serge magnéto le 22/06/2016 à 09:49

comme toujours, le diable se cache dans les détails, il est effectivement très noble d'avoir la volonté d'aider des gens qui sont dans le besoin, les défavorisés, les pas-de-chance-dans-la-vie ... ça c'est la théorie. Dans la pratique on s'aperçoit rapidement qu'il y a 2 types de profiles qui ressortent (sans considération d'origine ethnique, de religion ou d'orientation sexuelle) :
- ceux qui s'en accommodent très bien : "je suis un pauvre malheureux donc tout le monde me doit tout sans contre partie, si vous ne m'aidez pas vous êtes des salauds sans cœur" => mode de vie parasitaire, les aider est aussi pertinent que de vouloir remplir le tonneau des danaïdes.
- ceux qui sont dans cette situation par malchance, par erreur de jeunesse, par accident de la vie, qui le plus souvent essaient de s'en sortir, tant bien que mal, en adultes responsables, et ceux là peuvent crever parce qu'ils ne font pas de bruit, ne passent pas leur temps à se plaindre, ceux-là, personne ne se soucie d'eux.

Donc les gens de la seconde catégorie, au bout d'un moment, ils se demandent à quoi ça sert de faire des efforts, puisque s'ils arrêtaient, ils s'en sortirait probablement mieux.

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 22/06/2016 à 09:21
peur a écrit le 22/06/2016 à 09h13

M Devert fait beaucoup pour aider les personnes dans le besoin

Alors agrdez vos leçons de morale et votre minable egoisme pour vous..

Si la france est devenu un bouillon de culture c'est en partie car des maladies disparues réapparaissent : le racisme et la xénophobie

Maladies disparues. Vous êtes sûr qu'elles aient jamais disparu ?

Signaler Répondre

avatar
peur le 22/06/2016 à 09:13
Contre l'Europe! a écrit le 21/06/2016 à 19h24

Il devrait en accueillir chez lui ,quelque familles. Ils vivent comme des animaux ,j'en ai vu déféqué devant tous le monde ,comme des chiens. À tous les feux rouges et devant les magasins ,ils font là manches et vous insultés en roumains à l'occasion. La France est devenu ,avec l'Europe un bouillon de culture tellement sale ,que des maladies qui avaient disparues réapparaissent.

M Devert fait beaucoup pour aider les personnes dans le besoin

Alors agrdez vos leçons de morale et votre minable egoisme pour vous..

Si la france est devenu un bouillon de culture c'est en partie car des maladies disparues réapparaissent : le racisme et la xénophobie

Signaler Répondre

avatar
boubouphile le 22/06/2016 à 09:08

sur la vie de ce camp, il semble y avoir des non dits... tout n'est pas rose à Saint-Genis mais il ne faut pas en faire état, sous peine d'être sensuré ? bon courage aux riverains

Signaler Répondre

avatar
Benoui2 le 22/06/2016 à 07:26
Contre l'Europe! a écrit le 21/06/2016 à 19h24

Il devrait en accueillir chez lui ,quelque familles. Ils vivent comme des animaux ,j'en ai vu déféqué devant tous le monde ,comme des chiens. À tous les feux rouges et devant les magasins ,ils font là manches et vous insultés en roumains à l'occasion. La France est devenu ,avec l'Europe un bouillon de culture tellement sale ,que des maladies qui avaient disparues réapparaissent.

Sans parler du parking de la bibliotheque de villeurbanne qui etait squate
Le terrain de boule transformé en "camping" et un pan de mur en toilette a ciel ouvert!!!!

Faisons respecter la loi !!!
Y en a marre de laisser de tels camps s installer sans rié faire ni rien dire

Ce camp a tout de meme ete evacué il y a quelques jours.... Mais apres combié de temps??
Et il s est deplacé a quelques metres!!!!

Signaler Répondre

avatar
Contre l'Europe! le 21/06/2016 à 19:24

Il devrait en accueillir chez lui ,quelque familles. Ils vivent comme des animaux ,j'en ai vu déféqué devant tous le monde ,comme des chiens. À tous les feux rouges et devant les magasins ,ils font là manches et vous insultés en roumains à l'occasion. La France est devenu ,avec l'Europe un bouillon de culture tellement sale ,que des maladies qui avaient disparues réapparaissent.

Signaler Répondre

avatar
Benoui2 le 21/06/2016 à 14:13

Dans l espace schengen, tout residant etranger doit justifier de ressource et d un logement pour y resider sur une longue periode
Appliquons deja la loi, ce qui permettra de s occuper plus facilement des veritables refugies politiques en leur procurrant un toit, des cours de francias, l acces a l education pour leurs enfants, et l acces aux soins

Personnelement, je ne veux plus participer a l "accueil" des gens qui ne respecte pas les traites europeens...
Ou alprs, nous avons un probleme avec l Europe

Signaler Répondre

avatar
travailleur le 21/06/2016 à 13:44

Et le fait d ' avoir un toit et d'être au smic et d avoir plus rien a la fin du mois pur vivre en plus dans l' insécurité est il pas un manque de reconnaissance,

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.