Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

Djihadisme : de nouvelles interpellations dans la région lyonnaise ce mardi

LyonMag

Le ministère de l'Intérieur a annoncé ce mardi matin que des opérations anti-djihadisme avaient été menées en région parisienne et lyonnaise.

Au total, huit personnes ont été interpellées et placées en garde à vue. On ne sait pas encore combien d'individus sont concernés par ce coup de filet rhodanien ni la localité des interpellations.
Les interpellations ont été menées par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) et la police judiciaire parisienne, sur commission rogatoire de magistrats du pôle antiterroriste.
"Ces individus sont soupçonnés de participer activement à l'enrôlement de jeunes français dans le djihadisme", a déclaré le ministre Bernard Cazeneuve à l'occasion d'une conférence de presse exceptionnelle.
"161 procédures judiciaires sont en cours, elles concernent 547 individus impliqués dans des filières", a rajouté le pensionnaire de la place Beauvau.

Pour rappel, une vaste opération avait déjà eu lieu dans le Rhône en septembre 2014, conduisant à l'interpellation de sept personnes à Vaulx-en-Velin, Meyzieu et la Verpillière en Isère. Il s'agissait d'un réseau présumé de recrutements de djihadistes. On avait appris en janvier que deux frères, arrêtés à Vaulx, envisageaient de perpétrer un attentat antisémite lors du repas du Crif au Conseil Régional de Lyon le 17 septembre.

Au total, environ 70 jeunes habitants du Rhône sont surveillés par la préfecture à cause de leurs vélléités de départ en Syrie ou leur attachement au djihadisme.



Tags : djihadiste |

Commentaires 70

Déposé le 18/02/2015 à 15h35  
Par Fopastigmatizer Citer

Padamalgam 500 mg a écrit le 17/02/2015 à 08h08

A Copenhague où l'apologie de terrorisme n'est pas reconnue judiciairement comme en France, les musulmans soutiennent et sont solidaires du tueur.
Mais ça c'est au Danemark, pas en France n'est-ce pas ?

Bien sûr !

Déposé le 18/02/2015 à 15h32  
Par GOD Citer

"vous allez vous aimer les uns les autres, bordel!!"
- DIEU -

Déposé le 18/02/2015 à 15h22  
Par halali Citer

CQFD. a écrit le 18/02/2015 à 14h21

Donc selon vos propres propos et la loi du 12 juin 2001 :

"Est puni de trois ans d’emprisonnement et de 375 000 euros d’amende l’abus frauduleux de l’état d’ignorance ou de la situation de faiblesse (…) d’une personne en état de sujétion psychologique ou physique résultant de l’exercice de pressions graves ou réitérées ou de techniques propres à altérer son jugement, pour conduire cette personne à un acte qui lui est gravement préjudiciable"

... vous affirmez que l'islam est une secte.

Quand l'inculture s'associe au communautarisme, cela donne les messages d'halali

vous affirmez très bien tout seul vos théories fumeuses. Par contre quand vous prétendez penser à la place des autres là ça devient hilarant.

Déposé le 18/02/2015 à 14h49  
Par tartuffe Citer

CQFD. a écrit le 18/02/2015 à 14h21

Donc selon vos propres propos et la loi du 12 juin 2001 :

"Est puni de trois ans d’emprisonnement et de 375 000 euros d’amende l’abus frauduleux de l’état d’ignorance ou de la situation de faiblesse (…) d’une personne en état de sujétion psychologique ou physique résultant de l’exercice de pressions graves ou réitérées ou de techniques propres à altérer son jugement, pour conduire cette personne à un acte qui lui est gravement préjudiciable"

... vous affirmez que l'islam est une secte.

Quand l'inculture s'associe au communautarisme, cela donne les messages d'halali

oua! on reprend mes comm' sur d autres articles...
a croire que je suis assez factuel et clair :p

arretons de confondre secte et religion

le salafisme n est pas l islam, c est une interpretation sectaire et litterale (on ne parlera pas du wahabisme... pcq on ouvrira encore le debat sur la separation de l eglise et de l etat en 2015)
les mormons ne sont pas des chretiens, mais des adeptes d'une interpretation tres personnel de Joseph Smith
la secte aum (ou aleph) n est pas une branche du boudhisme ou de l'hindouisme... mais une derive sectaire suivant les initerpretations de Asahara

Déposé le 18/02/2015 à 14h21  
Par CQFD. Citer

halali a écrit le 18/02/2015 à 13h37

poster des dizaines de commentaires contre les musulmans démontre certainement que chez vous le sujet a pris une dimension maladive / pathologique

Donc selon vos propres propos et la loi du 12 juin 2001 :

"Est puni de trois ans d’emprisonnement et de 375 000 euros d’amende l’abus frauduleux de l’état d’ignorance ou de la situation de faiblesse (…) d’une personne en état de sujétion psychologique ou physique résultant de l’exercice de pressions graves ou réitérées ou de techniques propres à altérer son jugement, pour conduire cette personne à un acte qui lui est gravement préjudiciable"

... vous affirmez que l'islam est une secte.

Quand l'inculture s'associe au communautarisme, cela donne les messages d'halali

Déposé le 18/02/2015 à 13h37  
Par halali Citer

Padamalgam 500 mg a écrit le 17/02/2015 à 11h06

Vous n'avez pas de leçons de communautarisme à recevoir car "brocarder les musulmans" comme vous dites serait du communautarisme. ???
Nous sommes heureux de lire vos explications qui viennent démontrer votre bouillie inculte.
On peut être le con d'autres et je le suis aussi, mais venir étaler son inculture au rang de réflexion intellectuelle c'est encore un autre débat; n'est-ce pas halali.

poster des dizaines de commentaires contre les musulmans démontre certainement que chez vous le sujet a pris une dimension maladive / pathologique

Déposé le 17/02/2015 à 11h28  
Par LoL Citer

Padefachism 1000 a écrit le 17/02/2015 à 10h05

en matière de communautarisme je ne pense pas avoir de leçons de à recevoir venant de personnes qui passent leur journée à brocarder les musulmans sur les forums lyonmag

si votre seule ressource est de me traiter d'inculte libre à vous, on est tous le con de quelqu'un !

C'est en effet très mal de ne pas aimer les djihadistes et leurs amis les intégristes musulmans...
Si vous ne les aimez pas, alors halali dira que vous n'aimez pas les musulmans tout court. Car halali adore les amalgames...

Déposé le 17/02/2015 à 11h06  
Par Padamalgam 500 mg Citer

Padefachism 1000 a écrit le 17/02/2015 à 10h05

en matière de communautarisme je ne pense pas avoir de leçons de à recevoir venant de personnes qui passent leur journée à brocarder les musulmans sur les forums lyonmag

si votre seule ressource est de me traiter d'inculte libre à vous, on est tous le con de quelqu'un !

Vous n'avez pas de leçons de communautarisme à recevoir car "brocarder les musulmans" comme vous dites serait du communautarisme. ???
Nous sommes heureux de lire vos explications qui viennent démontrer votre bouillie inculte.
On peut être le con d'autres et je le suis aussi, mais venir étaler son inculture au rang de réflexion intellectuelle c'est encore un autre débat; n'est-ce pas halali.

Déposé le 17/02/2015 à 10h05  
Par Padefachism 1000 Citer

Ali Diauw a écrit le 12/02/2015 à 23h31

Quand l'inculture rencontre le communautarisme, cela donne les messages de halali

en matière de communautarisme je ne pense pas avoir de leçons de à recevoir venant de personnes qui passent leur journée à brocarder les musulmans sur les forums lyonmag

si votre seule ressource est de me traiter d'inculte libre à vous, on est tous le con de quelqu'un !

Déposé le 17/02/2015 à 08h08  
Par Padamalgam 500 mg Citer

A Copenhague où l'apologie de terrorisme n'est pas reconnue judiciairement comme en France, les musulmans soutiennent et sont solidaires du tueur.
Mais ça c'est au Danemark, pas en France n'est-ce pas ?

Déposé le 16/02/2015 à 18h37  
Par Hervé Citer

Ali Diauw a écrit le 12/02/2015 à 23h31

Quand l'inculture rencontre le communautarisme, cela donne les messages de halali

Inculture et fascisme sont les mamelles islamistes.
Kelkal, Menouche; Kouachi, Coulibally, ... tous ce même profil.

Déposé le 12/02/2015 à 23h31  
Par Ali Diauw Citer

halali a écrit le 11/02/2015 à 09h15

bien sur que la liberté de conscience existe en Islam, il y en a des millions d'exemples un peu partout..

la preuve c'est que vous mettez des "" quand il s'agit de parler de transmission "automatique" de la foi, que vous pointez "certaines cultures" (lesquelles ?) et pas tous les musulmans.

c'est bien que vous êtes a minima peu convaincu de la "force" de vos arguments.

on pourrait parler de la répudiation des mères seules qui se pratiquait il y a peu (voire encore) dans vos chères familles "de souche" (lol), les mariages organisés à travers les rallys..

mais ce qui vous intéresse c'est de cracher sur l'islam :)

Quand l'inculture rencontre le communautarisme, cela donne les messages de halali

Déposé le 11/02/2015 à 12h39  
Par halali Citer

Faux ! a écrit le 11/02/2015 à 12h08

Vous me rappelez ce clip (avec Julie Gayet comme actrice) diffusé pour lutter contre les mariages forcés, qui montrait une famille bourgeoise et a priori catho mariant de force sa fille à peine ado... ou encore Najat VB déclarant: «Le mariage forcé ne concerne pas que les sociétés musulmanes, il peut concerner des sociétés catholiques. Il faut arrêter la stigmatisation.»

Bref, vous essayez de détourner l'attention, quitte à mentir, à grossir les faits, à stigmatiser d'autres personnes...

vous regardez trop les clips gouvernementaux, je pense par moi même, essayez

Déposé le 11/02/2015 à 12h08  
Par Faux ! Citer

halali a écrit le 11/02/2015 à 09h15

bien sur que la liberté de conscience existe en Islam, il y en a des millions d'exemples un peu partout..

la preuve c'est que vous mettez des "" quand il s'agit de parler de transmission "automatique" de la foi, que vous pointez "certaines cultures" (lesquelles ?) et pas tous les musulmans.

c'est bien que vous êtes a minima peu convaincu de la "force" de vos arguments.

on pourrait parler de la répudiation des mères seules qui se pratiquait il y a peu (voire encore) dans vos chères familles "de souche" (lol), les mariages organisés à travers les rallys..

mais ce qui vous intéresse c'est de cracher sur l'islam :)

Vous me rappelez ce clip (avec Julie Gayet comme actrice) diffusé pour lutter contre les mariages forcés, qui montrait une famille bourgeoise et a priori catho mariant de force sa fille à peine ado... ou encore Najat VB déclarant: «Le mariage forcé ne concerne pas que les sociétés musulmanes, il peut concerner des sociétés catholiques. Il faut arrêter la stigmatisation.»

Bref, vous essayez de détourner l'attention, quitte à mentir, à grossir les faits, à stigmatiser d'autres personnes...

Déposé le 11/02/2015 à 09h15  
Par halali Citer

Fopaldire a écrit le 05/02/2015 à 17h58

Il ne suffit pas de brailler la loi, la loi, la loi pour que celle-ci donne les mêmes droits à tous les cultes.

La loi dite 1905 en son article premier se suffit à elle même pour déclarer l'islam hors la loi de la République.

Les islamophiles ne retiennent que la seconde phrase de cet article :
"... Elle (la République) garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l'intérêt de l'ordre public"
Mais omettent systématiquement de citer la première phrase de cet article qui est exclusif de la seconde phrase.
"La République assure la liberté de conscience..."

L'article en entier :
"La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l'intérêt de l'ordre public."

Or la première phrase de cet article démontre que le culte islamique est bel et bien hors la loi.

La liberté de conscience n'existe pas en Islam.

La transmission de la religion se fait du père musulman aux enfants "automatiquement".
Et l'apostasie est sévèrement réprimé en Islam jusqu'à la mort dans certaines cultures.
Au mieux, dissolution du mariage, enlèvement des enfants, privation du droit de succession, etc... Enfin bref rien en rapport avec les lois républicaines.

On pourrait aussi parler de la liberté de conscience de la femme en Islam, là encore, c'est hors la loi française.
Rappelez-vous Tarik Ramadan qui demandait un moratoire au monde musulman sur la lapidation.

Et ce ne sont pas les agitations de Sarkozy à l'époque de son Ministère de l'Intérieur a vouloir créer un islam de France avec le CFCM pour tenter de rendre l'islam conforme aux lois françaises qui ont changé ces faits qui nous explosent à la figure jour après jour.

bien sur que la liberté de conscience existe en Islam, il y en a des millions d'exemples un peu partout..

la preuve c'est que vous mettez des "" quand il s'agit de parler de transmission "automatique" de la foi, que vous pointez "certaines cultures" (lesquelles ?) et pas tous les musulmans.

c'est bien que vous êtes a minima peu convaincu de la "force" de vos arguments.

on pourrait parler de la répudiation des mères seules qui se pratiquait il y a peu (voire encore) dans vos chères familles "de souche" (lol), les mariages organisés à travers les rallys..

mais ce qui vous intéresse c'est de cracher sur l'islam :)

Déposé le 11/02/2015 à 08h51  
Par Les soumis Citer

Sarkoruption a écrit le 10/02/2015 à 23h58

Ceci explique certainement pourquoi l'une des premières mesures sous la présidence de Sarkozy a été d'abolir la loi pour haute trahison.

Sarkolande même combat

Déposé le 10/02/2015 à 23h58  
Par Sarkoruption Citer

Fopaldire a écrit le 05/02/2015 à 17h58

Il ne suffit pas de brailler la loi, la loi, la loi pour que celle-ci donne les mêmes droits à tous les cultes.

La loi dite 1905 en son article premier se suffit à elle même pour déclarer l'islam hors la loi de la République.

Les islamophiles ne retiennent que la seconde phrase de cet article :
"... Elle (la République) garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l'intérêt de l'ordre public"
Mais omettent systématiquement de citer la première phrase de cet article qui est exclusif de la seconde phrase.
"La République assure la liberté de conscience..."

L'article en entier :
"La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l'intérêt de l'ordre public."

Or la première phrase de cet article démontre que le culte islamique est bel et bien hors la loi.

La liberté de conscience n'existe pas en Islam.

La transmission de la religion se fait du père musulman aux enfants "automatiquement".
Et l'apostasie est sévèrement réprimé en Islam jusqu'à la mort dans certaines cultures.
Au mieux, dissolution du mariage, enlèvement des enfants, privation du droit de succession, etc... Enfin bref rien en rapport avec les lois républicaines.

On pourrait aussi parler de la liberté de conscience de la femme en Islam, là encore, c'est hors la loi française.
Rappelez-vous Tarik Ramadan qui demandait un moratoire au monde musulman sur la lapidation.

Et ce ne sont pas les agitations de Sarkozy à l'époque de son Ministère de l'Intérieur a vouloir créer un islam de France avec le CFCM pour tenter de rendre l'islam conforme aux lois françaises qui ont changé ces faits qui nous explosent à la figure jour après jour.

Ceci explique certainement pourquoi l'une des premières mesures sous la présidence de Sarkozy a été d'abolir la loi pour haute trahison.

Déposé le 08/02/2015 à 18h07  
Par Pauline Citer

Fopaldire a écrit le 05/02/2015 à 17h58

Il ne suffit pas de brailler la loi, la loi, la loi pour que celle-ci donne les mêmes droits à tous les cultes.

La loi dite 1905 en son article premier se suffit à elle même pour déclarer l'islam hors la loi de la République.

Les islamophiles ne retiennent que la seconde phrase de cet article :
"... Elle (la République) garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l'intérêt de l'ordre public"
Mais omettent systématiquement de citer la première phrase de cet article qui est exclusif de la seconde phrase.
"La République assure la liberté de conscience..."

L'article en entier :
"La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l'intérêt de l'ordre public."

Or la première phrase de cet article démontre que le culte islamique est bel et bien hors la loi.

La liberté de conscience n'existe pas en Islam.

La transmission de la religion se fait du père musulman aux enfants "automatiquement".
Et l'apostasie est sévèrement réprimé en Islam jusqu'à la mort dans certaines cultures.
Au mieux, dissolution du mariage, enlèvement des enfants, privation du droit de succession, etc... Enfin bref rien en rapport avec les lois républicaines.

On pourrait aussi parler de la liberté de conscience de la femme en Islam, là encore, c'est hors la loi française.
Rappelez-vous Tarik Ramadan qui demandait un moratoire au monde musulman sur la lapidation.

Et ce ne sont pas les agitations de Sarkozy à l'époque de son Ministère de l'Intérieur a vouloir créer un islam de France avec le CFCM pour tenter de rendre l'islam conforme aux lois françaises qui ont changé ces faits qui nous explosent à la figure jour après jour.

Que dire de plus.
Vous avez tout résumé.

Déposé le 08/02/2015 à 17h38  
Par nada Citer

Louis a écrit le 07/02/2015 à 18h50

A l'heure de la construction européenne, je me demande toujours qui peut écrire de telles sottises: très jeunes en mal d'identité et sans repères intellectuels, ou très vieux papy aigris et/ou ravages du communard ?? Un jeune de 20 ans peut-il être pessimiste et bourré de clichés à ce point ? Un vieux de 80 ans peut-il être amer et déçu de la vie à ce point ? Ne vivre qu'avec les mots "collaboration" et "soumission" aux lèvres ... Quelle tristesse !

@Louis. Nous n'avons pas tous la chance de tutoyer les sommets du logos. Encore pardon. J'appelle donc de mes voeux une société de gauche ultra-libérale, dans laquelle un système social à la fois généreux et pragmatique permettra à chacun un épanouissement culturel et professionnel, le tout dans un cadre laïc et néanmoins bienveillant à l'égard des radicalismes religieux. Le tout, bien entendu, dans un environnement sans ségrégation aucune, on nous n'aurons ni passé, ni culture, ni patrimoine. Je m'engage aussi à acheter toutes les publications de Jacques Attali.
Pardon Louis.

Déposé le 07/02/2015 à 18h50  
Par Louis Citer

nada a écrit le 07/02/2015 à 14h00

Il y a quelques décennies, un bon paquet de citoyens n'auraient vu aucune objection à embrasser la culture germanique. Si la collaboration a pu incarner une certaine idée du vivre ensemble par l'abdication, alors j'arrive à comprendre l'hostilité Laïcarde de certains à l'égard de leur propre culture. Ça reste incroyablement triste, par contre.

A l'heure de la construction européenne, je me demande toujours qui peut écrire de telles sottises: très jeunes en mal d'identité et sans repères intellectuels, ou très vieux papy aigris et/ou ravages du communard ?? Un jeune de 20 ans peut-il être pessimiste et bourré de clichés à ce point ? Un vieux de 80 ans peut-il être amer et déçu de la vie à ce point ? Ne vivre qu'avec les mots "collaboration" et "soumission" aux lèvres ... Quelle tristesse !

Déposé le 07/02/2015 à 14h00  
Par nada Citer

Il y a quelques décennies, un bon paquet de citoyens n'auraient vu aucune objection à embrasser la culture germanique. Si la collaboration a pu incarner une certaine idée du vivre ensemble par l'abdication, alors j'arrive à comprendre l'hostilité Laïcarde de certains à l'égard de leur propre culture. Ça reste incroyablement triste, par contre.

Déposé le 05/02/2015 à 18h42  
Par tiens donc ... Citer

Hum a écrit le 05/02/2015 à 14h46

L'Etat doit assumer cette spoliation. Peu importe le nombre de lieux de cultes, peu importe le nombre de chrétiens pratiquants.
Il y a de nombreuses communautés catholiques dynamiques qui ne demandent qu'à racheter ces édifices pour s'y installer et les entretenir, au lieu d'avoir à en construire de nouveaux. Mais dans de nombreuses villes les municipalités préfèrent avoir des églises vides plutôt que des communautés à l'intérieur...

Acheter ? Donne nous des exemples. Et quelle communautés ? Eglise ou sectes ?

Déposé le 05/02/2015 à 17h58  
Par Fopaldire Citer

halali a écrit le 05/02/2015 à 15h56

un argument suffit : égalité des cultes devant la loi.

Puisque nous ne sommes pas responsable de notre histoire, alors autant se délester des traditions inutiles et couteuses.

Il ne suffit pas de brailler la loi, la loi, la loi pour que celle-ci donne les mêmes droits à tous les cultes.

La loi dite 1905 en son article premier se suffit à elle même pour déclarer l'islam hors la loi de la République.

Les islamophiles ne retiennent que la seconde phrase de cet article :
"... Elle (la République) garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l'intérêt de l'ordre public"
Mais omettent systématiquement de citer la première phrase de cet article qui est exclusif de la seconde phrase.
"La République assure la liberté de conscience..."

L'article en entier :
"La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l'intérêt de l'ordre public."

Or la première phrase de cet article démontre que le culte islamique est bel et bien hors la loi.

La liberté de conscience n'existe pas en Islam.

La transmission de la religion se fait du père musulman aux enfants "automatiquement".
Et l'apostasie est sévèrement réprimé en Islam jusqu'à la mort dans certaines cultures.
Au mieux, dissolution du mariage, enlèvement des enfants, privation du droit de succession, etc... Enfin bref rien en rapport avec les lois républicaines.

On pourrait aussi parler de la liberté de conscience de la femme en Islam, là encore, c'est hors la loi française.
Rappelez-vous Tarik Ramadan qui demandait un moratoire au monde musulman sur la lapidation.

Et ce ne sont pas les agitations de Sarkozy à l'époque de son Ministère de l'Intérieur a vouloir créer un islam de France avec le CFCM pour tenter de rendre l'islam conforme aux lois françaises qui ont changé ces faits qui nous explosent à la figure jour après jour.

Déposé le 05/02/2015 à 15h56  
Par halali Citer

Ouste a écrit le 05/02/2015 à 14h59

Vous connaissez le roi Salomon, qui eut à départager 2 femmes prétendant chacune être la mère d'un nouveau-né ?
Il leur proposa de le couper en 2. L'une accepta, l'autre préféra que le roi donne l'enfant à la première...

Vous êtes comme la première femme: vous ne faites pas partie de la fête, alors par méchanceté, jalousie pure vous seriez prêt à détruire le système du Concordat. Sur quels arguments ? Aucun.
L'islam en France est assez financé par l'argent sale du Qatar et des autres états du Golfe qui s'enrichissent en bafouant les droits de l'homme... il n'a pas besoin d'être financé par l'Etat Français.
Surtout qu'il y a déjà assez de maires qui violent la loi de 1905 en attribuant des terrains loués ou vendus pour des sommes scandaleusement basses...

un argument suffit : égalité des cultes devant la loi.

Puisque nous ne sommes pas responsable de notre histoire, alors autant se délester des traditions inutiles et couteuses.

Déposé le 05/02/2015 à 15h43  
Par 2- égalité Citer

Ouste a écrit le 05/02/2015 à 14h59

Vous connaissez le roi Salomon, qui eut à départager 2 femmes prétendant chacune être la mère d'un nouveau-né ?
Il leur proposa de le couper en 2. L'une accepta, l'autre préféra que le roi donne l'enfant à la première...

Vous êtes comme la première femme: vous ne faites pas partie de la fête, alors par méchanceté, jalousie pure vous seriez prêt à détruire le système du Concordat. Sur quels arguments ? Aucun.
L'islam en France est assez financé par l'argent sale du Qatar et des autres états du Golfe qui s'enrichissent en bafouant les droits de l'homme... il n'a pas besoin d'être financé par l'Etat Français.
Surtout qu'il y a déjà assez de maires qui violent la loi de 1905 en attribuant des terrains loués ou vendus pour des sommes scandaleusement basses...

J'ai un peu de mal à vous suivre ... Voulez vous dire qu'une seule religion peut avoir des aides de l'état ? ou que les musulmans, par charité, doivent laisser la priorité aux catholiques (dont les églises sont vides ...) ? ou que l'église, bonne mère, doit donner une partie de ses églises (vides) aux musulmans ? Charité bien ordonnée commence par soi même.

Déposé le 05/02/2015 à 14h59  
Par Ouste Citer

halali a écrit le 05/02/2015 à 13h58

merci de tendre la perche : si nous ne sommes pas responsables du passé alors en quoi sommes nous tenu de nous y soumettre ? d'autant que ce passé n'intéresse plus grand monde (cf nombre de catholiques pratiquants)

concernant la loi 1905 je vous signale que l'islam était en france bien avant cette date (comme d'autres religions) et que par conséquent votre argument n'a aucun fondement : il n'y a pas de raison objective pour que toutes les religions ne soient pas à même enseigne dans la loi de 1905.

étudiez le décret crémieux si vous êtes amateur d'anachronisme, car la loi de 1905 en est un

Vous connaissez le roi Salomon, qui eut à départager 2 femmes prétendant chacune être la mère d'un nouveau-né ?
Il leur proposa de le couper en 2. L'une accepta, l'autre préféra que le roi donne l'enfant à la première...

Vous êtes comme la première femme: vous ne faites pas partie de la fête, alors par méchanceté, jalousie pure vous seriez prêt à détruire le système du Concordat. Sur quels arguments ? Aucun.
L'islam en France est assez financé par l'argent sale du Qatar et des autres états du Golfe qui s'enrichissent en bafouant les droits de l'homme... il n'a pas besoin d'être financé par l'Etat Français.
Surtout qu'il y a déjà assez de maires qui violent la loi de 1905 en attribuant des terrains loués ou vendus pour des sommes scandaleusement basses...

Déposé le 05/02/2015 à 14h46  
Par Hum Citer

halali a écrit le 05/02/2015 à 13h52

des chiffres ou c'est juste une affirmation gratuite ? sinon vu le nombre d'églises et le nombre de pratiquants il me semble bien logique que cette folie cesse !!

si l'on faisait le rapport lieux de cultes / musulmans je pense qu'on est loin du compte.

L'Etat doit assumer cette spoliation. Peu importe le nombre de lieux de cultes, peu importe le nombre de chrétiens pratiquants.
Il y a de nombreuses communautés catholiques dynamiques qui ne demandent qu'à racheter ces édifices pour s'y installer et les entretenir, au lieu d'avoir à en construire de nouveaux. Mais dans de nombreuses villes les municipalités préfèrent avoir des églises vides plutôt que des communautés à l'intérieur...

Déposé le 05/02/2015 à 13h58  
Par halali Citer

On ne se taira plus a écrit le 05/02/2015 à 12h44

Nous ne sommes pas responsables du passé, nous en sommes les héritiers.

La comptabilité des horreurs du passé, c'est un procédé intellectuel pour justifier et/ou expliquer les horreurs plus récentes, présentes ou à venir. Libre à vous.

Enfin découvrir comme vous le faites que la loi 1905 n'a pas considéré l'islam, c'est comme découvrir que Louis XIV n'avait pas d'iPhone.

Avez-vous d'autres anachronismes à nous étaler mon Cher ?

Cordialement,

merci de tendre la perche : si nous ne sommes pas responsables du passé alors en quoi sommes nous tenu de nous y soumettre ? d'autant que ce passé n'intéresse plus grand monde (cf nombre de catholiques pratiquants)

concernant la loi 1905 je vous signale que l'islam était en france bien avant cette date (comme d'autres religions) et que par conséquent votre argument n'a aucun fondement : il n'y a pas de raison objective pour que toutes les religions ne soient pas à même enseigne dans la loi de 1905.

étudiez le décret crémieux si vous êtes amateur d'anachronisme, car la loi de 1905 en est un

Déposé le 05/02/2015 à 13h52  
Par halali Citer

Hum a écrit le 05/02/2015 à 12h34

Toujours les mêmes ignares qui la ramènent sur ce sujet...
l'Etat s'est emparé des édifices religieux en 1905; il a pris en même temps le devoir de les entretenir.
Devoir qu'il accomplit bien mal depuis quelques dizaines d'années, laissant tomber en ruine un bon nombre d'églises pour pouvoir ensuite invoquer le risque que ces édifices représentent pour la sécurité et les raser en toute tranquillité.
Merci de vous instruire un peu avant d'intervenir.

des chiffres ou c'est juste une affirmation gratuite ? sinon vu le nombre d'églises et le nombre de pratiquants il me semble bien logique que cette folie cesse !!

si l'on faisait le rapport lieux de cultes / musulmans je pense qu'on est loin du compte.

Déposé le 05/02/2015 à 12h44  
Par On ne se taira plus Citer

halali a écrit le 05/02/2015 à 12h15

nous n'avons pas élevé les moutons ensemble donc merci de vouvoyer, savoir vivre élémentaire.

le passé vous le rappelez lorsque ça vous arrange, dans d'autres débats il faut vite oublier l'histoire trouble de l'église catholique. Pas besoin de préciser tout le monde voit je pense.

pour ce qui est de la loi 1905 je pense au contraire avoir bien fait de la remmener (qui n'est pas un mot français) pour montrer qu'elle est absurde et favorable à une seule religion alors qu'une remise à plat est impérative pour assurer la laïcité et l'égalité des cultes face à la loi.

bien à vous et surtout.. restez courtois

Nous ne sommes pas responsables du passé, nous en sommes les héritiers.

La comptabilité des horreurs du passé, c'est un procédé intellectuel pour justifier et/ou expliquer les horreurs plus récentes, présentes ou à venir. Libre à vous.

Enfin découvrir comme vous le faites que la loi 1905 n'a pas considéré l'islam, c'est comme découvrir que Louis XIV n'avait pas d'iPhone.

Avez-vous d'autres anachronismes à nous étaler mon Cher ?

Cordialement,

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.