Les Atelières de Villeurbanne en liquidation judiciaire

Les Atelières de Villeurbanne en liquidation judiciaire
LyonMag

C'est sans surprise que le tribunal de commerce de Lyon a prononcé ce mardi la liquidation judiciaire des Atelières de Villeurbanne.

L'aventure de la coopérative prend donc fin après le placement de l'entreprise en cessation de paiement le 5 février dernier suite à de nombreuses difficultés rencontrées ces derniers mois.
"Nos clients en façonnage ont connu la crise russe. Du coup, nous avons eu des impayés importants puis de grosses baisses de commandes", avait notamment expliqué Muriel Pernin, présidente des Atelières.

La société villeurbannaise va donc officiellement fermer ses portes dans les prochaines heures, le temps que les dernières commandes soient terminées et honorées.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
solitaire du ver le 17/02/2015 à 19:14

pas nécessairement à l'étranger, de toute façon quand on voit que de la haute couture made in france, se fait en chine, fallait pas trop espérer malheureusement...

Signaler Répondre

avatar
SFD le 17/02/2015 à 18:04
Fopaldire a écrit le 17/02/2015 à 11h45

Ne soyons pas tristes de cette fin, il y en a certainement qui ont gagné beaucoup d'argent dans cette affaire qui n'en a jamais rapportée.
Miracle du libéralisme financé par l'argent public.

N'importe quoi! vous n'avez que le mot d'argent à la bouche.
une coopérative c'est à dire une société au sens "noble" vient de disparaitre, c'est encore un savoir-faire qui recule au profit d'une structure à l'étranger.

Signaler Répondre

avatar
villeurbannais le 17/02/2015 à 14:10

les ouvrieres a plaindre pas les dirigeants lies de differntes manieres avec la majorite de Bret

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 17/02/2015 à 12:59

Quand les humains comprendront que pour qu'un réussisse, il en faut plusieurs qui échouent, alors le monde sera prêt à passer à une civilisation post-monétaire.

Signaler Répondre

avatar
Fopaldire le 17/02/2015 à 11:45

Ne soyons pas tristes de cette fin, il y en a certainement qui ont gagné beaucoup d'argent dans cette affaire qui n'en a jamais rapportée.
Miracle du libéralisme financé par l'argent public.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.