Des Rhônalpins parmi les volontaires au djihad privés de passeports

Des Rhônalpins parmi les volontaires au djihad privés de passeports
Photo d'illustration - DR

Le ministre de l'Intérieur a annoncé ce lundi que six français, suspectés de vouloir partir en Syrie pour faire le djihad, ont été privés de leurs passeports.

Parmi eux, des hommes et des femmes originaires de Rhône-Alpes, mais aussi de Provence.
Selon les services de renseignements, ces six jeunes âgés de 23 à 28 ans allaient se rendre en Syrie "de façon imminente" et certains d'entre eux s'y étaient déjà rendu par le passé.

Conformément à la loi anti-terroriste votée en novembre, ils se sont vu remettre un récépissé en échange de leurs passeports et de leurs cartes d'identité. Ces six individus seront privés de leurs papiers d'identité pour une durée de six mois renouvelable pendant deux ans. Ces derniers peuvent désormais contester cette décision devant la justice administrative.

Selon Bernard Cazeneuve, une quarantaine d'autres interdictions sont en préparation.

Tags :

jihad

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
JO le 24/02/2015 à 13:29

TOUT A FAIT D ACCORD AVEC MASME.
IL FAUT LES LAISSER PARTIR ET RECUPERER LEURS PAPIERS A L ARRIVEE POUR NE PAS QU ILS PUISSENT REVENIR. ET LES DECHOIRS DE LA NATIONALITE FRANCAISE. CA C EST UNE VRAI SANCTION.
POURQUOI GARDER DES DJIHADISTES SUR NOTRE SOL ????

Signaler Répondre

avatar
Lapalisse le 24/02/2015 à 09:59

Ils n'ont rien compris !! Il faut qu'ils partent et les déchoir de la nationalité française pour les empêcher de revenir avec leurs armes .

Signaler Répondre

avatar
rhitoire le 24/02/2015 à 09:59
Nenesse a écrit le 23/02/2015 à 23h04

Faire la guerre contre son propre pays s'appelle la haute trahison et mérite des sanctions exemplaires comme la déchéance de la nationalité française !!

Vous vous trompez de pays, ici on fait des lois d'immunité pour ceux-ci, en spécifiant que si quelqu'un rappel leurs crimes passés, celui qui le rapporte est condamnable à une forte amende pour injure, voir guerre d'indochine et d'algérie, loi d'immunité liée.

Signaler Répondre

avatar
LA RECOLTE le 24/02/2015 à 08:11
Nenesse a écrit le 23/02/2015 à 23h04

Faire la guerre contre son propre pays s'appelle la haute trahison et mérite des sanctions exemplaires comme la déchéance de la nationalité française !!

Laisse moi rire .... ( wa hahaha ) ! Son propre pays , construit des mosquée , encourage le salafisme et introduit le wahhabisme avec la bienveillance du gouvernement Sarkozy . Maintenant c'est juste la récolte de ce qui à été semé .

Signaler Répondre

avatar
Mafalda le 24/02/2015 à 07:00

loi non plus jene je ne comprends pas qu'on ne les laisse pas paetir, on prfre qu'ils fassent lzurs attentats en France ?

Signaler Répondre

avatar
sam le 24/02/2015 à 00:18

+1 pour masme . Exactement ma vision des choses !

Signaler Répondre

avatar
Nenesse le 23/02/2015 à 23:04

Faire la guerre contre son propre pays s'appelle la haute trahison et mérite des sanctions exemplaires comme la déchéance de la nationalité française !!

Signaler Répondre

avatar
A. Nerie le 23/02/2015 à 20:36

Décision idiote. d'une part il est très facile d'obtenir des faux papiers et d'autre part, si on les empêche de faire leurs attentats ailleurs ils les feront en France.
Les solutions existent mais demandent du courage.

Signaler Répondre

avatar
masme le 23/02/2015 à 19:41

Je ne comprends pas cette volonté de nos politiques de vouloir les garder. Au contraire il faut qu'ils partent et surtout ne pas les laisser revenir!

Signaler Répondre

avatar
vénissieux le 23/02/2015 à 19:13

Cela sert à quoi ?! A-t-on besoin du passeport pour aller en Tuurquie ? Et est-il impossible de passer en Syrie sans se faire contrôler ?!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.