Jihad : l'adolescente du Nord-Isère présentée ce lundi à un juge pour enfants

Jihad : l'adolescente du Nord-Isère présentée ce lundi à un juge pour enfants
DR

Assia, 15 ans et originaire de Villefontaine, a passé une deuxième nuit en garde à vue.

Retrouvée samedi soir à Marseille par ses proches, la jeune fille est soupçonnée d'avoir fugué de chez elle pour partir faire le jihad. Des faits reconnus par l'adolescente devant les enquêteurs.

Elle "a confirmé qu'elle voulait partir faire le jihad, qui correspond pour elle à la guerre sainte. (...) Elle considère que participer au jihad est je cite "une expérience de la vraie vie". Son degré de religiosité apparaît extrêmement faible et il n'y a aucun propos idéologiquement construit", a affirmé Matthieu Bourrette, le procureur de la République de Vienne dimanche au cours d'un point presse.

Assia sera présentée à un juge pour enfants ce lundi.

Tags :

assia

jihad

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Je dirais même + le 07/10/2014 à 09:04
bo a écrit le 06/10/2014 à 12h51

il faut protéger les enfants de ces illuminés qui prechent la haine de l'autre; ce sont des tarrés qu'ils faut empêcher de nuire à tout prix.

Il faudrait pour cela fermer quelques "centres cultuels" (on ne précisera pas lesquels...), traquer ces illuminés sur internet, les débusquer de certains quartiers, les mettre à l'isolement dans les centre de détention, etc.
Autant de choses pour lesquelles la France dit ne plus avoir de moyens... ou pour lesquelles elle n'a pas de volonté d'agir.

Signaler Répondre

avatar
bo le 06/10/2014 à 12:51

il faut protéger les enfants de ces illuminés qui prechent la haine de l'autre; ce sont des tarrés qu'ils faut empêcher de nuire à tout prix.

Signaler Répondre

avatar
Enfant obs le 06/10/2014 à 09:53

Pauvre enfant. En France, la sainteté ne saurait être de tuer quelqu'un d'autre. Plutôt le contraire...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.