Procès : Marc Fraysse relaxé

Le tribunal correctionnel de Lyon a relaxé mercredi Marc Fraysse, ancien député RPR de Villeurbanne, du délit d'abus de confiance. Il était poursuivi pour son action à la tête de France-Unie, une association fondée pour relancer sa carrière politique. Or, un prothésiste dentaire, Alain Roncaglia, affirmait avoir prêté des meubles de valeur à Fraysse pour ses locaux, situés rue Sébastien Gryphe. Meubles que Marc Fraysse aurait ensuite revendus. Le montant du préjudice était estimé à 30 000 euros.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.