Quelles grandes villes de la région vont basculer à gauche ?

Duels serrés dans plusieurs grandes villes de la région, traditionnellement ancrées à droite où soit la gauche a réussi un bon score au premier tour soit le centre vient semer la perturbation.
A Valence, le socialiste Alain Maurice a fusionné avec la liste écologiste de Michèle Rivasi, ce qui devrait leur permettre de battre le député-maire UMP Patrick Labaune.
Même schéma à Roanne, le député-UMP sortant Yves Nicollin a été distancé au  premier tour avec 45,31% des voix contre 49,45% pour la jeune socialiste Laure Deroche alors que FN plafonne à 5,24%. Enfin à Grenoble, la gauche confirme également sa domination avec 43% au premier tour pour le maire socialiste sortant Michel Destot allié au Modem mais aussi plus de 15% à la liste Verte qui se maintient au second tour alors que le candidat sarkozyste Fabien de Sans Nicolas ne dépasse pas les 27%.
A Villefranche, le socialiste Jérôme Saddier peut créer la surprise même s’il a été distancé au premier tour par les deux adversaires de droite, le député UMP Bernard Perrut et le divers droite Pascal Ronzière qui a rejeté le soutien du FN.
Enfin, à Saint-Etienne, le socialiste Maurice Vincent a réalisé un bon score (34,5%) à seulement 2,4 points du maire sortant UMP, Michel Thiollière. Mais il n’a pas réussi à conclure une alliance avec le Modem Gilles Artigues (23%).  Du coup, ce sera difficile pour Vincent qui compte sur le soutien des écologistes et de l’extrême-gauche.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.