Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

Incendie de Saint-Fons : une vingtaine d’employés risquent le chômage technique

LyonMag

Après l'impressionnant incendie du site Nicollin à Saint-Fons, des questions se posent sur l'avenir des salariés de l'entreprise de traitement des déchets.

Depuis mercredi après-midi, les sapeurs-pompiers travaillent d'arrache-pied pour éteindre définitivement le feu et éviter tout risque de reprise. Une opération qui prend du temps et qui inquiète la quarantaine d'employés du groupe Nicollin.

 

Un hangar de 1 800 m² reste inutilisable. Cet entrepôt est le lieu de travail de la moitié des salariés, soit environ vingt d'entre eux. Ils restent donc pour le moment dans l'impossibilité de travailler. Une incapacité qui pourrait se prolonger et se transformer en chômage technique.

 

Selon le Progrès, la direction de l'entreprise montpelliéraine tente de redéployer ses équipes impactées sur d'autres sites, bien que celui de Saint-Fons soit le seul présent dans l'agglomération lyonnaise.



Tags : incendie | saint-fons | nicollin |

Commentaires 3

Déposé le 22/07/2019 à 11h20  
Par nicolas culot Citer

Hum a écrit le 22/07/2019 à 11h08

Tiens, tiens...
2 incendies au même endroit en 2 mois ?
Il faudrait que la préfecture s'assure des moyens de prévention en place dans ce centre, la santé des habitants de la Métropole ne saurait tolérer de nouveaux incendies "accidentels" !

par contre le plomb de notre dame a fait immédiatement réagir nos gouvernants parisiens
concernant la dioxine qui se dégage des incendies de ce type, RAS pour les lyonnais
Dioxine : molécules hétérocycliques ayant une toxicité importante

Déposé le 22/07/2019 à 11h08  
Par Hum Citer

Tiens, tiens...
2 incendies au même endroit en 2 mois ?
Il faudrait que la préfecture s'assure des moyens de prévention en place dans ce centre, la santé des habitants de la Métropole ne saurait tolérer de nouveaux incendies "accidentels" !

Déposé le 24/05/2019 à 14h35  
Par Pollution institutionnalisée Citer

Et, bien entendu, LyonMag n'évoque pas les dégâts liés à cet incendie pour les habitants des zones touchées par les fumées.

Car c'est vrai cette zone est sinistrée chaque jour, quiconque y passe sent bien la chimie pénétrer dans ses poumons.

Car les normes prévoient des filtres, encore faudrait-il placer les filtres très chers.... Et comme les inspecteurs de la répression des fraudes, du travail etc ont été intentionnellement décimés, roule ma poule !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.