Villefontaine : le directeur d'école pédophile craignait de passer à l'acte

Villefontaine : le directeur d'école pédophile craignait de passer à l'acte
LyonMag

Entendu en avril 2008 dans une affaire de téléchargement d'images pédopornographiques, l'enseignant avait affirmé craindre passer à l'acte.

"Je n'ai jamais eu de relations avec des mineurs. Je ne peux pas le concevoir mais je peux le craindre", avait déclaré le quadragénaire au gendarme qui procédait à son interrogatoire, selon des informations du Parisien publiées ce dimanche.
Pour ces faits, le directeur d'école de la commune du nord-Isère avait été condamné par le tribunal de Lyon à six mois de prison avec sursis.
Cette peine n'avait toutefois pas été assortie d'une interdiction d'entrer en contact avec des enfants ; l'Éducation nationale a affirmé de son côté n'avoir jamais eu connaissance de cette condamnation.

"On est là face à un véritable pédophile, qui a une attirance incontrôlable qui le dépasse. En 2008, l'affaire a été traitée de façon un peu automatique, alors que la simple évocation de son métier aurait dû alerter. Il y a eu une véritable défaillance puisque l'inspection académique aurait dû être au courant", a réagi dans le quotidien Patrice Reviron, avocat de deux familles d'élèves de l'école de Villefontaine.

Suspendu depuis le 24 mars dernier, l'enseignant, né à Lyon, imposait des fellations aux écoliers lors "d'ateliers du goût" au fond de la classe ; il a été mis en examen pour viols et agressions sexuelles sur officiellement onze élèves. D'autres enfants devraient encore être auditionnés dans cette affaire.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Commissaire a rien le 06/04/2015 à 19:30

SES CRAINTES SE SONT AVÉRÉES EXACTES. !!!!!!! MOI JE CRAINTS QUE CES CODÉTENNUS PASSENT A L'ACTE. !!!!!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.