''1 an après !'' les projets se concrétisent dans le 1er arrondissement de Lyon

''1 an après !'' les projets se concrétisent dans le 1er arrondissement de Lyon
photo LyonMag.com

Initiative et participation citoyenne. Voilà la ligne directrice des projets engagés pendant un an par la maire du 1er arrondissement de Lyon, Nathalie Perrin-Gilbert.

Elle a tenu une conférence de presse ce mercredi intitulée ''1 an après !'' afin de montrer les avancées et de présenter les priorités du plan de mandat 2014-2020. Selon elle, ''dans une ville de 450 000 habitants il est possible de revoir et de dépasser les découpages administratifs pour favoriser le territoire vécu par les Lyonnais et les Lyonnaises''. Dans les grandes lignes, la maire veut un gouvernement démocratique et citoyen en ayant favorisé les rendez-vous citoyens, la création d'un comité de suivi de la réorganisation scolaire face aux multiples changements qu'a enclenché l'Education nationale. Les avis des parents seront par la suite relevés grâce à des questionnaires.

La nouveauté, c'est également la création de conseils citoyens. Tout d'abord celui des ainés, car pour Nathalie Perrin-Gilbert : ''il ne faut pas faire un conseil pour les ainés mais avec les ainés qui ont une réelle expérience''. Il y aura aussi un conseil des enfants de CM1/CM2. Un plan d'action pour lutter contre les discriminations, intitulé ''Observatoire des discriminations'' en écho à la mission égalité de la métropole de Lyon, doit également être lancé prochainement.

Autre initiative présentée par la maire, la création d'un magazine collaboratif d'ici fin octobre. Ce sont les élus et les citoyens du 1er arrondissement qui, grâce à une rédaction tournante, favoriseront les regards croisés sur la réflexion politique et sociale. Chaque numéro sera focalisé sur une thématique, et il y en aura trois par an.

Mais tout cela a un coût, le budget défini et réparti s'élève à 400 000 euros dont les ¾ seront dédiés à l'accueil (gérance du personnel et des infrastructures sociales). Ce qui laisse environ 100 000 euros pour faire levier sur des projets tel que les rues piétonnes, encourager les associations, participer au développement économique qui reste une priorité majeure pour l'arrondissement.

Et d'après Nathalie Perrin-Gilbert, ces "choix budgétaires reflètent une vraie orientation politique''. En attendant la mise en place d'un Plan Particulier d'Intervention qui doit augmenter l'enveloppe budgétaire. ''Nous sommes encore aujourd'hui en attente de la présentation de ce que seront les grandes décisions budgétaires du mandat 2014/2020, à ma ville comme à la métropole'', précise la maire du 1er arrondissement.

Ce sera là l'un des rares tacles adressés à Gérard Collomb, dont le nom n'aura jamais été prononcé lors de la conférence de presse.

C'est aussi là que s'est démarquée l'élue GRAM par rapport aux autres opposants au sénateur-maire. Quand Denis Broliquier (UDI) et Michel Havard (UMP) ont profité de cet anniversaire des 1 an pour tirer à boulets rouges sur la mairie centrale, NPG a préféré jouer la carte de l'autarcie. Et jusque-là, ca fonctionne.

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
belles paroles le 09/04/2015 à 20:28

1 an après les projets se concrétisent ... ben il serait peut-être temps!

Signaler Répondre

avatar
tophe le 09/04/2015 à 16:55

c'est vrai que a part se regarder le nombril et faire plaisir et
a ses potes, elle ne fait pas grand chose pour le 1, du social, du social du social, et le reste elle fait quoi, embellir le 1? rien! protéger le passage sutter des trafics de drogue la journée, rien! faire respecter le stationnement , rien!, la propreté, vérifier le travail de la voirie, nettoyage ,aussi par les sociétés travaillant pour le grand Lyon, sur son arrondissement, rien! On ne voit rien qui change, à part vouloir faire la grande gueule auprès de Collomb, et c'est surement pas la solution...

Signaler Répondre

avatar
peur le 09/04/2015 à 14:17
La blague a écrit le 09/04/2015 à 13h19

Au bout d'un an effectivement du concret dans le 1er arrondissement de lyon:

Plus de junkies dans les rues (les fameux punk a chien stone et bourré affalé sur le trottoir) plus de délinquance, violence et de bastons après les beuveries du weekend, plus de clodos, l'arrondissement le plus crade de Lyon (pisse/merde de chiens et d'humains).

Elle ferait bien de marcher au delà de la place Sathonay, surtout la nuit, elle ce rendrait compte que le 8eme ou le 9eme ferait limite enfant de cœur en comparaison.

D'ailleurs quelqu'un à recroiser les punks ? ça fait un moment que les ais pas revus...

Enfin c'était toujours moins choquant à voir que les 2 monstres qui se sont mutilés et qui trainent toute la journée dans le métro pour faire la manche en présentant leurs difformités à Vaulx et à Laennec, moi je vais même plus dans ces quartiers, même pour le boulot, la dernière fois il ma fallut 2 semaines pour retrouver l’appétit et dormir correctement...

Signaler Répondre

avatar
Nath t'es trop belle le 09/04/2015 à 14:11
La blague a écrit le 09/04/2015 à 13h19

Au bout d'un an effectivement du concret dans le 1er arrondissement de lyon:

Plus de junkies dans les rues (les fameux punk a chien stone et bourré affalé sur le trottoir) plus de délinquance, violence et de bastons après les beuveries du weekend, plus de clodos, l'arrondissement le plus crade de Lyon (pisse/merde de chiens et d'humains).

Elle ferait bien de marcher au delà de la place Sathonay, surtout la nuit, elle ce rendrait compte que le 8eme ou le 9eme ferait limite enfant de cœur en comparaison.

Ben déjà la place Sathonay...
Bon, c'était comme ça bien avant elle
Faut quand même le dire
D'ailleurs t'as oublié l'église de scientologie juste un peu plus haut...

Signaler Répondre

avatar
La blague le 09/04/2015 à 13:19

Au bout d'un an effectivement du concret dans le 1er arrondissement de lyon:

Plus de junkies dans les rues (les fameux punk a chien stone et bourré affalé sur le trottoir) plus de délinquance, violence et de bastons après les beuveries du weekend, plus de clodos, l'arrondissement le plus crade de Lyon (pisse/merde de chiens et d'humains).

Elle ferait bien de marcher au delà de la place Sathonay, surtout la nuit, elle ce rendrait compte que le 8eme ou le 9eme ferait limite enfant de cœur en comparaison.

Signaler Répondre

avatar
GB4 le 09/04/2015 à 09:14

avatar
Le Petit Pop le 09/04/2015 à 08:03

Merci pour cette belle page publicitaire.

Signaler Répondre

avatar
pim le 08/04/2015 à 23:08

voilà la successeur de gauche de Collomb !!!!

Signaler Répondre

avatar
Devos le 08/04/2015 à 21:05

"grâce à une rédaction tournante, favoriseront les regards croisés sur la réflexion politique et sociale'...Haha génial, je kiff ce genre de phrases :-)

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 08/04/2015 à 20:39

"Initiative et participation citoyenne"...ça sonne bien !
mais 50% des français ne votent plus et les copropriétaires n'assistent même pas à l'assemblée générale lorsqu'ils y sont convoqués...
Le "JE" tue le "NOUS" et écarte le "IL"...

Signaler Répondre

avatar
moi le 08/04/2015 à 19:26

je vais être tatillon, mais dire "450 000" habitants alors que c'était la population il y a 15 ans, c'est pas un peu stupide?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.